Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Société numérique

La Métropole de Lyon, terre d’élection d’une expérimentation de « self data »

Publié le 02/10/2017 • Par Françoise Sigot • dans : Régions

donnees-personnelles-une
LaGazette.fr - M. Gobert
Jusqu’en 2018, 2000 grands Lyonnais testent une nouvelle plate forme numérique leur permettant de reprendre la main sur l’organisation, la gestion et le partage de leurs données personnelles.

Portée par la FING en partenariat avec la MAIF l’expérimentation MesInfos a débuté sur le territoire de la Métropole de Lyon cet été. Un territoire sélectionné en raison de son action en faveur du partage de la donnée. « Aujourd’hui, 900 jeux de données sont accessibles à tous sur l’open data de la Métropole », rappelle Karine Dognin Sauze, vice présidente déléguée à l’innovation et à la Métropole intelligente.

Pour la collectivité lyonnaise, il s’agit avant tout de s’inscrire « comme un tiers de confiance ». « Nous sommes face à un déficit de confiance de la part des citoyens vis-à-vis de l’utilisation de leurs données, il appartient donc à l’acteur public que nous sommes de recréer des biens communs et de jouer le rôle de tiers de confiance. Ainsi, nous favoriserons les échanges entre les acteurs et ensemble nous forgerons un espace commun qui nous conviendra », ambitionne Karine Dognin Sauze.

Le citoyen reprend la main

Pour l’heure, l’expérimentation, portée par 2000 grands Lyonnais, testeurs volontaires sélectionnés par la MAIF prend la forme d’un outil numérique, le Cozy Cloud. Sur cette plate forme, chacun peut héberger tout ou partie de ses données personnelles issues de ses relations avec les

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

La Métropole de Lyon, terre d’élection d’une expérimentation de « self data »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X