Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Cet article vous est proposé par La Banque Postale

Déploiement du très haut débit : quel montage choisir ?

Publié le 02/10/2017 • Par Auteur agréé • dans : Contenu partenaire

Rouleau de fibre « made in France » du projet « Très Haut Débit » de Gers Numérique.
Rouleau de fibre « made in France » du projet « Très Haut Débit » de Gers Numérique. Gers Numérique
L’objectif du plan « France très haut débit » (plan THD) est de couvrir l’ensemble du territoire français en très haut débit d’ici 2022, afin de permettre l’amélioration de la compétitivité de l’économie française. En juillet 2017, le président de la République a annoncé sa volonté d’obtenir la couverture de la France entière à fin 2020.

Dans ce contexte, les élus de la région Grand Est ont préféré confier cette mission à un groupement tandis que le Syndicat intercommunal d’énergies du département de la Loire (SIEL 42) a choisi, lui, de construire lui-même le réseau fibre optique. Deux exemples de développement en cours auxquels La Banque Postale contribue…

La Banque Postale se mobilise pleinement sur les chantiers nécessaires au développement de l’attractivité des territoires et accompagne l’ensemble des collectivités dans le déploiement du très haut débit. Elle finance tous les porteurs de projets numériques, mais aussi les EPCI qui apportent leur participation à ces projets.

Grand Est : un projet porté par une délégation de service public (DSP)

Le groupement NGE Concessions et Altitude Infrastructure a remporté l’appel d’offres de la région Grand Est pour le déploiement intégral du réseau d’initiative publique très haut débit (THD) dans les départements des Ardennes, Aube, Marne, Haute-Marne, Meurthe-et-Moselle, Meuse et Vosges.

Ce projet représente un investissement total de 1,3 milliard d’euros et sa concrétisation interviendra au cours des cinq prochaines années. Il s’inscrit dans une concession de 35 ans qui sera portée par une société concessionnaire réunissant, comme sur le territoire de l’Alsace, le groupe de BTP NGE, l’opérateur télécom Altitude Infrastructure, et les fonds d’infrastructure Marguerite et Quaero, auxquels se joindra la Caisse des Dépôts et Consignations. « Il faut noter que la part privée représente 85 % de l’investissement total. Ce qui réduit d’autant la part publique qui ne dépassera pas les 177 millions d’euros », souligne Franck Leroy, vice-président de la région Grand Est.

« Ce sont au total, près de 1 200 000 prises, représentant 10 % du plan « France THD » dans les zones d’initiative publique qui seront déployées, dans tous les foyers, équipements publics et entreprises de 4 300 communes de la région Grand Est », précise Franck Leroy.

Le groupement assurera la conception, le financement, la construction, la commercialisation, l’exploitation et la maintenance du réseau à très haut débit.

Le financement privé (emprunts et fonds propres) s’élève à 900 millions d’euros. Il a été fait appel à un pool financier dans lequel la Banque Postale se positionne comme une banque de référence : elle intervient en tant qu’arrangeur, prêteur et banque de couverture.

SIEL 42 : un réseau fibre optique à construire

Une autre opération de déploiement du très haut débit est en cours dans la Loire avec le SIEL 42. Le Syndicat intercommunal d’énergies du département de la Loire (SIEL 42) a choisi de construire lui-même le réseau fibre optique qui desservira son territoire. Une telle opération a nécessité un montage financier important, sachant que le syndicat va emprunter 95 millions d’euros sur cinq ans, et les EPCI membres, plus de 75 millions d’euros. « Au total ce projet représente un coût de 310 millions .La région, l’État et les EPCI participent à hauteur de 186 millions. Le reste est donc couvert en partie par de l’emprunt et de l’autofinancement. Ainsi 52 millions ont déjà été empruntés et il reste 43 millions à financer » précise Olivier Neff, le directeur financier du SIEL 42.

Le projet dénommé « THD42 » est une opération ambitieuse portée par le SIEL. Durant cinq ans, 18 entreprises et 600 personnes sont mobilisées pour la construction du réseau. Ce programme vise la création d’un réseau de fibre optique pour 287 communes urbaines et rurales de la Loire. À terme ce sont 173 000 logements qui seront raccordés à la fibre optique. « C’est un déploiement de grande ampleur. 53 000 prises sont à ce jour réalisées. Nous devons déployer en cinq ans 10 000 km de câbles et nous en sommes déjà à 3 000 km », précise la directrice générale du Syndicat intercommunal d’énergie du département de la Loire, Marie-José Makareinis.

Pour le projet du SIEL 42, un pool bancaire a été constitué regroupant plusieurs banques dont la Banque Postale. « La Banque Postale nous a rejoint en 2016. Sur les 52 millions d’emprunt réalisés, la moitié a été apportée par La Banque Postale, grâce à des emprunts sur une durée de 30 ans et à taux fixe », souligne Olivier Neff.

Une implication nationale

Ces deux projets sont des exemples de partenariats réussis, mais nombreuses sont les initiatives dans le cadre du plan « France très haut débit » : La Banque Postale a ainsi déjà financé un tiers des départements pour répondre à cet objectif national.

carte_france

Partenaire de tous les enjeux qui permettent d’améliorer le devenir des territoires, La Banque Postale reste mobilisée et prépare dès aujourd’hui les chantiers de demain.

 

Retour sur la rubrique Développons nos territoires

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X