Agriculture

Quelles sont les intentions du gouvernement concernant les ressources en eau ?

Par • Club : Club Techni.Cités

Réponse du ministère de l’agriculture à la question n° 527 de la députée Bérengère Poletti : L’agriculture est l’un des secteurs particulièrement exposés aux modifications hydrologiques, et son adaptation au changement climatique nécessite des solutions variées, adaptées aux enjeux et aux réalités des territoires. Le gouvernement a précisé lors de sa communication du 9 août 2017 ses orientations en matière de gestion durable de l’eau autour de deux objectifs : encourager la sobriété des usages et réguler en amont la ressource ; faire émerger, dans l’ensemble des territoires, des solutions adaptées aux besoins et aux contextes locaux.

Il s’agit, pour l’agriculture, de rechercher les solutions pour limiter la consommation d’eau et mobiliser l’innovation agronomique et technique (choix des assolements, amélioration de l’efficience de l’irrigation, sélection génétique). Cela passe également par la réalisation, là où c’est utile et durable, de projets de stockage hivernal de l’eau afin de réduire les prélèvements en période sèche et d’éviter l’augmentation des prélèvements estivaux dans les zones menacées par le changement climatique.

Les préfets coordonnateurs de bassin sont mobilisés pour dynamiser les projets de territoire, qui permettent une concertation, avec l’ensemble des partenaires, sur les besoins locaux en eau.

Par ailleurs, une cellule d’expertise est mise en place afin de dénouer les éventuelles difficultés rencontrées dans la gestion de la ressource en eau en agriculture. Cette cellule, placée sous l’autorité conjointe des ministres de la transition écologique et solidaire et de l’agriculture et de l’alimentation, est chargée d’examiner d’ici fin octobre 2017 les cas de tous les « projets de territoires » en cours afin de déterminer s’il est possible d’accélérer leur réalisation, et rendra compte aux ministres des conséquences à tirer de cet exercice.

Commentaires

2  |  réagir

02/10/2017 09h08 - bilout29

L’idée de stocker de l’eau est des plus simple et des plus efficace ! Pour aller plus loin, ne pourrait-on pas poser des canalisations qui relie les fermes à ces retenues de stockage, et fonctionnant à double sens, pour envoyer dans les retenues les lisiers des élevages hors sol et dans l’autre sens renvoyer l’eau et les nutriments (azote et phosphore) pour arroser les cultures ?? Avec les doubles systèmes de pompage, çà ne devrait couter que quelques millions supplémentaires … Et puis, pourquoi pas, une autre idée pour les futures programmations des agences de l’eau : tirer des canalisations directement des silos de stockage de céréales sur les territoires, jusqu’aux grands ports de l’atlantique, des « corn pipe line », la boucle serait ainsi bouclée et ca limiterait le trafic routier en plus.

Signaler un abus
26/09/2017 10h01 - Lina78

Et qu’en est-il de la pollution de la ressource en eau par les pratiques agricoles?? Avec la quantité, la qualité est quand même un problème majeur pour les années à venir!

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Les collectivités engagent un bras de fer avec Enedis

    Près de 500 contrats de concession électrique vont arriver à échéance dans les années à venir. L'occasion pour les collectivités menant une politique énergétique ambitieuse de reprendre la main sur la gestion de leur réseau de distribution. ...

  • Patrimoine : mettre en œuvre le BIM

    Le BIM, ou modélisation des données du bâtiment, se développe, son intérêt se vulgarise mais comment y accéder ? Passer du simple dessin 2D à une gestion globale de projet nécessite un investissement important en temps et une réorganisation des services ...

  • La dématérialisation des marchés publics, comment ça marche ?

    Sous l’impulsion du droit européen, la France a progressivement mis en œuvre un calendrier de la dématérialisation des marchés publics par l’ordonnance du 23 juillet 2015 et le décret du 25 mars 2016. L’objectif étant, à terme, la dématérialisation ...

  • La Nouvelle Aquitaine chiffre le rôle de la biodiversité sur son économie

    Le comité scientifique Ecobiose a rendu ses premières conclusions sur l’agriculture régionale. Financé par la Nouvelle Aquitaine pour convaincre de l’intérêt de la biodiversité, ses suggestions vont jusqu’à la gouvernance et l’action publique. Sa ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X