Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Laïcité

Les collectivités pointées du doigt par l’Observatoire de la laïcité

Publié le 22/09/2017 • Par Brigitte Menguy • dans : Actu juridique, France

Marriage_equality_demonstration_Paris_2013_01_27_01
© Vassil - Wikimedia Commons
L’Observatoire de la laïcité vient de rendre un avis sévère sur le suivi par les administrations et les collectivités locales des problématiques qui ont trait à la laïcité. Pour trouver des solutions, il lance un appel à la mobilisation conjointe des acteurs des territoires.

Passé assez inaperçu, l’avis « sur le suivi par les administrations et les collectivités locales des problématiques qui ont trait à la laïcité et au respect des valeurs de la République, de l’ordre public et des exigences minimales de la vie en société » de l’Observatoire de la laïcité a été rendu public mardi 19 septembre. L’objectif : faire état de la (mauvaise) gestion des problématiques ayant trait à la laïcité  notamment par les collectivités et y apporter des solutions.

Il faut dire que l’Observatoire de la laïcité multiplie, depuis sa création, les déplacements de terrain. Et c’est justement ces derniers qui l’ont amené à constater « une gestion inégale du suivi, par les collectivités locales et les administrations, des problématiques qui ont trait à la laïcité ou qui y sont reliées à tort ». L’Observatoire présidé par Jean-Louis Bianco faisant ici référence à une multitude de problématiques parmi lesquelles certaines sont gérées directement par les collectivités : activités péri-scolaires, cimetières et inhumations, manifestations cultuelles sur la voie publique ou encore mise en place de l’abattage rituel.

Agir ensemble

Selon l’Observatoire, la gestion inégale du suivi de ces problématiques est due à l’absence d’action conjointe des différentes administrations et collectivités locales, pourtant vitale pour apporter des réponses à l’ensemble des problématiques rencontrées. Ou, a minima, « une bonne information de chacune des administrations et collectivités directement ou indirectement concernées ».

Face à cette situation qu’il regrette, l’Observatoire de la laïcité rappelle tout d’abord le cadre légal et renvoie aux différents guides qu’il a lui-même publiés sur son site.

Il préconise également l’élargissement du périmètre des actuelles « conférences départementales de la laïcité et du libre exercice des cultes » (CDLLEC) ou la mise en place de réunions régulières associant les principales collectivités locales et les administrations déconcentrées de l’Etat concernées dans le département « afin qu’elles échangent sur les politiques publiques et sur les décisions à prendre pour répondre à toutes les problématiques liées à la laïcité mais aussi  des valeurs de la République, de l’ordre public et des exigences minimales de la vie en société ».

Une préconisation que l’Observatoire souhaite voir associée à une de ses précédentes recommandations «  qui, à ce jour, n’a été suivie que de façon inégale » : l’organisation chaque année, dans chaque département et à l’initiative des préfectures, de « semaines de la fraternité » où y seraient associés les parlementaires, les élus locaux et les nombreux bénévoles et militants associatifs qui luttent contre toutes les formes de discriminations dont peuvent être victimes les citoyens. Enfin, la « journée de la laïcité » du 9 décembre déjà instaurée suite à un avis de l’Observatoire de la laïcité pourrait y être intégrée et connaître peut-être ainsi un succès plus probant.

Domaines juridiques

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Les collectivités pointées du doigt par l’Observatoire de la laïcité

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X