Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[Edito] Logement

Baisse des APL: cartes sur table

Publié le 22/09/2017 • Par Delphine Gerbeau • dans : France

marseille-quartier-hlm-banlieue-UNE
Vpe / Wikimedia commons CC BY-SA 3.0
Le logement a été l’un des thèmes les moins abordés lors de la campagne présidentielle. Hormis le "choc de l’offre" pour les territoires tendus, Emmanuel Macron n’a touché mot de sa vision du secteur. En cette rentrée, le logement social occupe désormais le devant de la scène, mais ses acteurs s’en seraient bien passés...

 

Le logement a été l’un des thèmes les moins abordés lors de la campagne présidentielle. Hormis le « choc de l’offre » pour les territoires tendus, Emmanuel Macron n’a touché mot de sa vision du secteur. En cette rentrée, le logement social occupe désormais le devant de la scène, mais ses acteurs s’en seraient bien passés. Au même titre que d’autres dossiers touchant les collectivités, le gouvernement a joué l’effet de surprise, dévoilant par petits bouts, au cœur de l’été, ses projets. La baisse de 5 euros des aides personnalisées au logement (APL), dès le 1er octobre, n’était qu’un amuse-bouche. Aujourd’hui, il est question, sans grande précision, d’une baisse plus conséquente, de 10 à 60 euros, selon des critères que l’on ignore encore, mais compensée par les bailleurs sociaux. Objectif: réduire d’environ un milliard d’euros le budget des APL dans la loi de finances pour 2018.

Vision comptable

Au-delà du fait que l’on peut s’interroger sur le traitement différencié des allocataires, selon qu’ils logent dans le parc public ou privé, le raisonnement exclusivement comptable — comme c’est le cas pour la baisse de 13 milliards des dépenses de fonctionnement des collectivités — guidant ce rabotage pose question. Le système des APL doit être réformé, c’est entendu pour les acteurs du logement social. Les parlementaires Philippe Dallier (LR) et François Pupponi (PS), notamment, avaient proposé dans leur rapport plusieurs pistes de réflexion, non reprises pour le moment. Les loyers de certains logements HLM pourraient être diminués, l’Union sociale pour l’habitat en convient. Elle-même avait proposé dans son projet Cap HLM une baisse ciblée sur certains types de logement.

Quoi qu’il en soit, appliquer massivement une telle politique risque de fragiliser l’économie du secteur du logement social et, plus largement, de l’économie du bâtiment dans son ensemble. Le fameux « choc de l’offre » pourrait rapidement en pâtir… Tout comme les 1,8 million de demandeurs de logements sociaux.

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Baisse des APL: cartes sur table

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X