Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Gestion de l’eau

PLF 2018 : l’Etat siphonne le budget des agences de l’eau

Publié le 15/09/2017 • Par Arnaud Garrigues • dans : A la une, A la Une finances, Actu experts finances, actus experts technique, France

eau
Flickr / cc by Public Domain Photography
Le gouvernement a préparé de nouvelles coupes dans le budget des agences de l'eau qui ont déclenché un tollé du côté des élus locaux. Alors que les collectivités doivent élargir leurs domaines d'action - avec notamment la Gemapi -, elles devront aussi faire face à une baisse des subventions des agences de l'eau. A plus long terme, c'est un risque important que prend l'Etat vis-à-vis de Bruxelles et de l'application de la directive cadre sur l'eau.

Le couperet est tombé : dans son projet de loi de finances 2018 (1), le gouvernement va proposer plusieurs mesures pour amputer le budget des agences de l’eau d’une ampleur sans précédent. La douloureuse décision a été annoncée lundi 11 septembre par le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, aux présidents des 7 comités de bassin (2) – tous également élus locaux – , provoquant une colère que l’on perçoit à demi-mots dans leur communiqué commun. « C’est un nouveau coup dur pour les agences qui va mettre à mal la politique de l’eau en France sacrifiée sur l’autel des arbitrages budgétaires », déplorent-ils dans ce texte.

Plus de 400 millions d’euros prélevés

Quelles sont ces mesures ? La première concerne la ponction sur le budget des agences de l’eau – qui ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités
  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

2 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

PLF 2018 : l’Etat siphonne le budget des agences de l’eau

Votre e-mail ne sera pas publié

sirius

15/09/2017 11h44

On le savait :Macron n’a aucune sensibilité écologique .
Mais que N. Hulot accepte de telles mesures laisse sans voix.

ratonus

18/09/2017 08h40

Une solution serait de faire financer les projets de stations de traitement d’eau potable par les responsables de la pollution, à savoir les firmes qui fabriquent et commercialisent les produits phyto.
Il faudrait également que les Agences de l’Eau simplifient les procédures de financement vis à vis des collectivités: dossiers de plus en plus complexes avec des demandes d’études complémentaires, études préalables sans intérêt et une perte de temps et d’argent importante.
Egalement favoriser une meilleure gestion patrimoniale par l’utilisation d’outils comme les SIG pour toutes les collectivités petites ou grandes.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X