Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Evénement

Les petites villes se rappellent au bon souvenir du gouvernement

Publié le 15/09/2017 • Par Cédric Néau • dans : A la Une finances, Actualité Club finances, France

AdobeStock_79970194
adobestock
Si le précédent quinquennat s’est concentré sur les métropoles et les intercommunalités, les petites villes ne veulent pas être oubliées de celui d’Emmanuel Macron et demandent des moyens pour arrimer leur avenir à celui des métropoles et des régions. La venue d’Edouard Philippe doit-elle être interprétée comme un premier signe encourageant ? Réponse les 21 et 22 septembre à Hendaye.

L’association des petites villes de France (APVF) veut faire démentir l’inquiétant adage qui dit que rien ne pousse au pied des grands arbres. Ses membres qui se réunissent les 21 et 22 septembre à Hendaye (Pyrénées-Atlantiques) sur le thème « il est venu le temps des collectivités à taille humaine » insisteront sur la nécessité de préserver un écosystème présent autour des métropoles, qu’ils sentent menacé. « Les métropoles captent l’essentiel de l’attractivité et de la richesse économique actuellement lance André Robert, délégué général de l’APVF. « Il faut désormais prévoir des dispositifs concrets de solidarité pour diffuser cette richesse sur tout leur territoire d’influence. »

Preuve concrète de solidarité territoriale

Lors de la campagne présidentielle, l’APVF avait émis l’idée du 1 % métropole qui consistait à flécher 1 % des recettes fiscales de ces collectivités vers les petites villes. Cette proposition décriée par les grandes villes n’a pas eu encore d’échos dans les faits. Mais l’association espère avoir une oreille attentive du Premier ministre Edouard Philippe, dont la venue est attendue pour l’ouverture officielle prévue le 21 septembre : « j’espère qu’il donnera ainsi un signe d’attachement à la cohésion  des territoires » glisse André Robert.

Il ne sera pas question uniquement de résistance vis-à-vis des grandes collectivités, mais également de résilience. Face à « l’urgence de se préoccuper des souffrances, de la paupérisation, de la restructuration des services publics et de l’état des finances des petites et moyennes villes », l’APVF veut montrer que ces territoires ont encore un avenir qui se dessine notamment à travers leurs initiatives.

« Il ne faudrait pas oublier que dans ces strates résident plus de la moitié des Français dont le vote de plus en plus protestataire et populiste doit être pris en compte », conclu André Robert. Un bon rappel à quelques jours des élections sénatoriales qui mobilisent des élus issus de ces votes…

Infos pratiques

Lieu : Hendaye

Date : les 21 et 22 septembre

Programme complet : cliquez ici

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les petites villes se rappellent au bon souvenir du gouvernement

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X