Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Domaine public

Manifestation des forains : pourquoi ils contestent la réforme de la domanialité publique

Publié le 12/09/2017 • Par Brigitte Menguy • dans : Actu juridique, France

manege
Villers sous saint Leu
Plusieurs dizaines de camions de forains se sont joints, mardi 12 septembre 2017, à la mobilisation contre la réforme du droit du travail. Leur objectif : exprimer leur mécontentement non pas contre les ordonnances « travail », mais à l’égard de l’ordonnance du 19 avril portant réforme de la propriété des personnes publiques.

La réforme de la domanialité publique n’aura pas que secoué les juristes territoriaux. Entrée en vigueur le 1er juillet, l’ordonnance du 19 avril a modifié en profondeur le Code général de la propriété publique (CG3P) afin d’accroître l’efficacité de la gestion domaniale et de répondre aux injonctions de la Cour de justice de l’Union européenne. Ce qui ne semble pas plaire aux forains soumis à cette nouvelle réglementation.

Mise en concurrence obligatoire

En particulier, l’ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017 est venue ajouter plusieurs articles au CG3P afin de soumettre à une procédure de sélection des candidats potentiels, et à une obligation de publicité préalable, les autorisations d’occupation du domaine public délivrées en vue d’une exploitation économique (article 3 de l’ordonnance venant ajouter un nouvel article L.2122-1-1 au CG3P).

Ainsi, depuis le 1er juillet, lorsque les titres d’occupation permettent à son titulaire d’occuper ou d’utiliser le domaine public en vue d’une exploitation économique, « l’autorité compétente organise librement une procédure de sélection préalable présentant toutes les garanties d’impartialité et de transparence, et comportant des mesures de publicité permettant aux candidats potentiels de se manifester ».

Une révolution juridique, puisque jusqu’alors les autorisations d’occupation du domaine public étaient accordées de gré à gré, sans organisation d’une mise en concurrence.

Et c’est là que le bât blesse pour les professionnels des fêtes foraines. « C’est la mort de notre métier. C’est la fin d’une tradition foraine où les forains reviennent au même endroit chaque année », a déclaré à l’AFP Marcel Campion, qui avait appelé les forains à manifester aux côtés des opposants à la réforme du code du travail. Prochaine étape : être reçus à Matignon.

Cet article est en relation avec le dossier

Domaines juridiques

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Manifestation des forains : pourquoi ils contestent la réforme de la domanialité publique

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X