Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Smart city

Avec son contrat multiservice, Dijon dessine la ville d’après-demain

Publié le 08/09/2017 • Par Olivier Descamps • dans : actus experts technique, Régions

street art smart city
Flickr CC by Smart Cities
La métropole dijonnaise a choisi jeudi 7 septembre de confier l’évolution de son éclairage et la supervision de son espace public à un consortium emmené par Bouygues et Citelum. Un marché d'une ampleur inédite de par son périmètre puisqu'il couvre une multitude de services urbains sur un territoire de 24 communes.

Cet article fait partie du dossier

Smart city : les clés de la ville intelligente

Fini la supervision des services urbains dite en silo. En lançant un marché de gestion connectée de l’espace urbain, Dijon Métropole avait annoncé la couleur.

Les candidats devaient être en mesure de créer un outil de pilotage transversal pour que la ville devienne réellement intelligente. Capable de faire clignoter des feux tricolores ou de prévenir les habitants qu’ils doivent emprunter un autre axe de circulation quand il y a un accident, mais aussi de lancer une intervention du service déchet quand un sac encombre une voie cyclable ou d’optimiser les réglages de l’éclairage public en fonction de l’activité.

Et à ce petit jeu, c’est un consortium composé de Bouygues Energies & Services et de Citelum qui s’est montré le plus convaincant. Les filiales de Bouygues et d’EDF se sont associées à Suez et Capgemini pour proposer un poste de pilotage qui sera opérationnel fin 2018.

65% d’économies d’énergie

Il remplacera six centres de supervision existants. Spécialisés pour l’un dans la circulation, pour l’autre dans la gestion des bâtiments ou la sécurité publique… L’opération qui prend la forme d’un marché de conception, réalisation, exploitation et maintenance (Crem) est estimée à

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

Cet article fait partie du Dossier

Smart city : les clés de la ville intelligente

Sommaire du dossier

  1. Les intelligences de la smart city
  2. Data city : duel public-privé autour de la donnée locale
  3. Data city : A l’heure des data, « l’ubérisation » de l’intérêt général menace
  4. Data city : équipes, outils, budget…, à chaque collectivité son organisation
  5. Data city : « Une nouvelle structure de confiance pour superviser le traitement des données »
  6. Les promesses à double tranchant de la ville intelligente
  7. Avec son contrat multiservice, Dijon dessine la ville d’après-demain
  8. A la recherche du citoyen intelligent
  9. La ville intelligente, une big mother en puissance ?
  10. Une smart city de 10 000 habitants, c’est possible et rapidement rentable
  11. La ville numérique : progrès social ou empilement technologique ?
  12. La smart city, ce n’est pas que pour les grandes villes !
  13. « Il faut rendre la smart city humaine »
  14. « Il faut créer un statut pour les données d’intérêt territorial » – Luc Belot
  15. La Smart city à la recherche de modèles économiques
  16. « La smart city doit être construite avec le citoyen » – Gaël Musquet
  17. La smart city, un concept qui a du mal à éclore
  18. Retour sur investissement : la smart city est-elle une bonne affaire ?
  19. Google, fournisseur officiel de services publics
  20. « Smart water » : comment le partenariat entre Veolia et IBM préfigure l’évolution des services urbains
  21. Maîtriser la donnée, un enjeu central pour la ville intelligente
  22. L’innovation ouverte, un concept au cœur de la ville intelligente
  23. Living Labs : l’innovation par l’usage
  24. Éclairage public : vous avez dit smart ?
  25. Les objets connectés, mais de quoi parle-t-on ?
  26. Objets connectés : de l’optimisation de coûts aux services de demain (1/4)
  27. L’entrepôt de données publiques-privées, prochain graal ou nouvelle usine à gaz ?
  28. Objets connectés : « C’est à chaque collectivité de définir les solutions qui lui semblent pertinentes » (4/4)
  29. Smart city, smart passoire potentielle
  30. Pense-bête pour sécuriser sa ville intelligente
  31. Objets connectés : le regroupement des données aide à mieux œuvrer pour le bien commun (2/4)
  32. Smart city : un portage politique fort pour monter des projets transversaux
  33. Objets connectés : un développement tous azimuts exige des démarches cohérentes (3/4)
  34. Smart city : la formation des agents, un passage obligé pourtant négligé
  35. Smart city : « Réfléchir avec attention, de façon collective et sciemment » aux objectifs assignés à la technologie
  36. La communauté urbaine de Lyon met les données au coeur de sa stratégie smart city
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Avec son contrat multiservice, Dijon dessine la ville d’après-demain

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X