Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Vivre-ensemble

Laïcité : Gérard Collomb dévoile sa feuille de route

Publié le 07/09/2017 • Par Brigitte Menguy • dans : Actu juridique, France

Gérard Collomb
Wikimedia Commons
Le ministère de l’Intérieur a adressé aux préfets, mardi 5 septembre, la feuille de route qu’il a reçue de l’Élysée et de Matignon. L’occasion pour Gérard Collomb, également ministre des cultes, de dévoiler sa vision de la laïcité et sa volonté d’installer une instance informelle interconfessionnelle.

Dans sa feuille de route, Gérard Collomb a adressé son projet en tant que ministre chargé des cultes. Loin de la laïcité de combat, notamment défendue par l’extrême-droite, le ministère de l’Intérieur indique qu’il faut « promouvoir une laïcité de liberté ». A cette fin, l’ancien maire de Lyon veut permettant à chacun d’exercer son culte à la condition qu’il le fasse dans le respect des lois, de l’ordre public et des valeurs de la République.

Dans ce cadre, la feuille de route précise que « si chacun doit pouvoir en France croire ou ne pas croire et pratiquer la religion de son choix, nous combattrons par contre tous ceux qui, en invoquant la religion, appellent à la haine et cherchent à semer la discorde ».

Une instance informelle interconfessionnelle

Mais l’annonce principale du ministre de l’Intérieur réside en l’installation, prévue en décembre, d’une instance informelle de dialogue et de concorde entre les autorités des principaux cultes. Le texte indique que celle-ci pourra être réunie autour du ministre, « en complément des cadres bilatéraux de relations avec les représentants des cultes ».

Une instance qui rappelle les différents lieux de dialogue interreligieux que les collectivités territoriales développent depuis quelques années.

Alors maire de Lyon, Gérard Collomb avait lui-même installé en 2002 dans la ville des lumières « Concorde et solidarité », une instance présentée comme un lieu « où les représentants des grandes religions avec les élus locaux œuvrent à la mise en place de projets communs de partage, de solidarité et de fraternité, dans le respect des croyances de chacun ».

Cet article est en relation avec le dossier

Domaines juridiques

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Laïcité : Gérard Collomb dévoile sa feuille de route

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X