Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

  • Accueil
  • Actualité
  • A la une
  • Réforme de la fonction publique ou redéfinition des services publics : la volonté du gouvernement reste floue

Grand forum des services publics

Réforme de la fonction publique ou redéfinition des services publics : la volonté du gouvernement reste floue

Publié le 07/09/2017 • Par Claire Boulland • dans : A la une, A la Une RH, France, Toute l'actu RH

Gemeinsam nachdenken - Brainstorming - meeting
Fotolia
Les organisations syndicales et le ministère de l'Action et des comptes publics se sont rencontrés le 7 septembre pour plancher sur les modalités d'un "Grand forum des services publics", nouvel intitulé des états généraux du service public annoncés cet été.

Ce jeudi 7 septembre se tenait le grand rendez-vous de rentrée de l’agenda social : le premier groupe de travail sur les modalités de ce qui était annoncé cet été, par le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin, comme les « états généraux du service public ».

Avant même la rencontre, l’intitulé avait été changé. Il est désormais question d’un « grand forum des services publics »… Et force est de constater que Gérald Darmanin et les organisations syndicales n’en avaient de toute façon pas la même vision.
Le ministre leur aurait d’emblée proposé quatre thèmes structurants :

  1. « une fonction publique plus ouverte et attractive »,
  2. « des parcours professionnels plus riches et diversifiés »,
  3. « une fonction publique plus attentive au management, à la qualité de vie au travail et à l’innovation »,
  4. « une offre de services RH renforcée ».

Un programme ciblant surtout la carrière des agents…

« Nous avions pourtant compris que cet événement serait l’occasion de poser la question des missions et de l’organisation des services publics en fonction des besoins », explique Baptiste Talbot, secrétaire général de la fédération CGT des Services publics. « Or,

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Réforme de la fonction publique ou redéfinition des services publics : la volonté du gouvernement reste floue

Votre e-mail ne sera pas publié

Henri Tanson

08/09/2017 08h25

Pourquoi attendre que les politiques détaillent précisément leurs intentions ? Nous savons depuis longtemps quelle est la politique qu’ils veulent appliquer et quelle destinée ils réservent à la Fonction publique; pour peu que l’on soit suffisamment curieux…
Dans ce cas, on est au courant que la France est un des Etats-membres de l’Union européenne; donc, toute notre politique découle de l’application des traités qui sont la base incontournable de cette « Union ».
Et dans ces traités, on trouve toutes les explications, on peut anticiper toutes les réformes à venir.
Et si ça n’est pas suffisamment clairs dans les traités, la Commission européenne nous adresse, chaque année, des GOPÉs, des Recommandations et des Directives.
Donc, il suffit de lire pour comprendre; et pas besoin d’écouter Darmanin, Le Maire, Philippe ou Macron et d’essayer de lire entre les lignes : ici, tout est clair.
Je dis ça…
Un jour, peut-être, La Gazette des Communes traitera le sujet ?
En attendant, on doit faire semblant de découvrir et d’être surpris…?

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X