Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Nuisances olfactives et sonores

A partir de quel nombre d’animaux l’élevage de poules est-il assujetti à autorisation ?

Publié le 14/09/2017 • Par Gabriel Zignani • dans : Réponses ministérielles

Réponse du ministère de la transition écologique à la question n° 940 du sénateur Jean-Louis Masson : Un élevage de poules ou de pintades relève de la réglementation des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) dès lors qu’il détient un effectif correspondant à 5 000 animaux. Dès que son élevage franchit ce seuil, l’exploitant doit déclarer son élevage auprès de l’autorité administrative (préfet de département) selon une procédure qui dépend de la taille de son élevage.

S’il ne dépasse pas 30 000 emplacements, l’éleveur relève du régime de la déclaration et peut déclarer en ligne son installation. Au-delà, il est soumis au régime d’enregistrement jusqu’à 40 000 emplacements puis d’autorisation, au-delà. Dans ce cas, il doit alors déposer un dossier de demande d’autorisation d’exploiter auprès de l’autorité administrative.

Un élevage relevant de la réglementation ICPE doit respecter l’arrêté de prescriptions générales du 27 décembre 2013 qui impose notamment des distances minimales par rapport aux tiers et une maîtrise des nuisances.

Dans l’hypothèse où l’élevage est en deçà des 5 000 animaux, il doit se conformer au règlement sanitaire départemental dont la police relève du maire.

Domaines juridiques

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

A partir de quel nombre d’animaux l’élevage de poules est-il assujetti à autorisation ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X