Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Pacte Etat-collectivités, contrats aidés : Emmanuel Macron durcit le ton

Publié le 31/08/2017 • Par Aurélien Hélias • dans : Actualité Club finances, France • Source : Courrier des maires.fr

Emmanuel Macron visite l APF entreprise 93
© Marlene Awaad / IP3
Dans l’entretien fleuve accordé au Point, le chef de l’Etat fait planer la menace de sanctions sous forme de moindres dotations pour les collectivités qui ne réaliseraient pas suffisamment d’économies. Emmanuel Macron réitère par ailleurs les attaques de l'exécutif contre l’efficience des contrats aidés utilisés par le secteur public local et les associations. Et annonce vouloir « libérer le droit de l’urbanisme ».

Ce n’est « ni un totem, ni un tabou » mais Emmanuel Macron compte bien respecter la trajectoire budgétaire qu’il a fixée à son gouvernement : « Il faut donc être sous les 3  % en 2017 et en 2018, pour pouvoir sortir de cette procédure de déficit excessif », insiste-t-il dans le très long entretien accordé au Point et publié ce 31 août. Autre confirmation : le plan d’économies de 20 milliards d’euros, dont la moitié assumé par l’Etat, 7 milliards pour la Sécurité sociale… et trois pour les collectivités.

« Un effort totalement proportionné » qui leur est demandé, selon le chef de l’Etat, au sein du « pacte » proposé lors de la Conférence nationale des territoires et qui ne doit pas se traduire a priori par une baisse des dotations. Mais la suite du propos présidentiel est sans ambiguïté : « Si elles ne veulent pas respecter ce pacte de confiance, elles s’exposent à des mesures unilatérales qu’elles auront provoquées. Les 3 milliards que nous demandons aux collectivités ne sont pas intenables ! »

Vers un objectif chiffré dans le budget 2018 ?

Avec cette déclaration, le chef de l’exécutif esquisse ainsi un objectif de dépenses pour le secteur public local qui, s’il n’était pas respecté…

Lisez la suite de l’article sur le site du Courrier des Maires

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Pacte Etat-collectivités, contrats aidés : Emmanuel Macron durcit le ton

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X