Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Economies de 13 milliards : une rentrée sous haute ou moyenne tension ?

Publié le 01/09/2017 • Par Cédric Néau Pierre Cheminade • dans : A la une, A la Une finances, Actualité Club finances, France

Cédric Néau
Les collectivités ont déjà des devoirs qui s’annoncent ardus. Pacte financier pour acter la baisse des dépenses, réforme de la taxe d’habitation, rétablissement de la confiance : le premier trimestre ne sera pas de tout repos.

La rentrée a été lancée le 28 août lors d’une première réunion entre les associations d’élus locaux et l’exécutif, ouvrant ainsi le cycle d’ateliers défini le 17 juillet lors de la Conférence nationale des territoires. D’ici à la fin de l’année, les différentes parties doivent s’accorder sur une trajectoire des dépenses publiques, signer un pacte financier et définir les conditions de la réforme de la taxe d’habitation (TH).

Mais le nouveau programme inclut également une révision complète des ressources des collectivités, ce qui ressemble à une réforme fiscale sans en dire le nom, ainsi que la réactivation de deux chantiers après plusieurs échecs : la recentralisation du RSA et l’allégement des normes pesant sur les collectivités.

Bien qu’inscrits sur le cahier de texte de chaque association d’élus, ces devoirs de rentrée auront tout de même du mal à être menés à bien sans défiance ni compromis.

Un objectif de 13 milliards d’euros…

La réduction de 13 milliards d’euros des dépenses de fonctionnement des collectivités constitue de loin l’exercice le plus complexe, d’autant que le candidat Macron n’avait évoqué « que » 10 milliards d’euros lors de sa campagne.

Pour les collectivités, la pilule est donc amère : elles se sont certes comptablement plutôt bien sorties de la réduction des dotations de 11,5 milliards d’euros sous le quinquennat ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Economies de 13 milliards : une rentrée sous haute ou moyenne tension ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X