logo
Adresse de l'article http://www.lagazettedescommunes.com/520088/radicalisation-des-chercheurs-demontent-les-idees-recues/

TERRORISME
Radicalisation : des chercheurs démontent les idées reçues
Julie Clair-Robelet | Actu experts prévention sécurité | Veille documentaire prévention-sécurité | Publié le 30/08/2017

Les djihadistes ne sont pas des "jeunes décérébrés et ignorants des réalités politiques" et la radicalisation n’apparaît jamais comme un phénomène solitaire. A travers le portrait de 13 djihadistes incarcérés en France, des chercheurs de l'Inhesj et du Cesdip analysent les processus de radicalisation et tordent le cou aux idées reçues.

Existe-t-il un modèle type de processus de radicalisation ? Romain Sèze, Xavier Crettiez, Bilel Ainine et Thomas Lindemann, chercheurs à l’Inhesj (Institut national des hautes études de sécurité et de justice) et au Cesdip (Centre de recherche sociologique sur le droit et les institutions pénales), se sont attelés à cette question en 2016 et ont publié le 7 août dernier un rapport intitulé « Saisir les mécanismes de la radicalisation violente : pour une analyse processuelle et biographique des engagements violents ».

Ils constatent que, s’il n’y a pas de profil type de djihadiste, certains points communs peuvent être trouvés. Ils analysent ainsi le parcours de treize personnes condamnées pour des faits de terrorisme. Leur échantillon est composé ...

REFERENCES


CHIFFRES CLES

Agenda

9 novembre 2017, Paris

Etats généraux de la sécurité locale 

Prévention de la radicalisation : retours d’expériences et bonnes pratiques

Programme et inscriptions


POUR ALLER PLUS LOIN


 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X