Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Terrorisme

Radicalisation : des chercheurs démontent les idées reçues

Publié le 30/08/2017 • Par Julie Clair-Robelet • dans : Actu experts prévention sécurité, Veille documentaire prévention-sécurité

Capture2 inhesj
Inhesj
Les djihadistes ne sont pas des "jeunes décérébrés et ignorants des réalités politiques" et la radicalisation n’apparaît jamais comme un phénomène solitaire. A travers le portrait de 13 djihadistes incarcérés en France, des chercheurs de l'Inhesj et du Cesdip analysent les processus de radicalisation et tordent le cou aux idées reçues.

Existe-t-il un modèle type de processus de radicalisation ? Romain Sèze, Xavier Crettiez, Bilel Ainine et Thomas Lindemann, chercheurs à l’Inhesj (Institut national des hautes études de sécurité et de justice) et au Cesdip (Centre de recherche sociologique sur le droit et les institutions pénales), se sont attelés à cette question en 2016 et ont publié le 7 août dernier un rapport intitulé « Saisir les mécanismes de la radicalisation violente : pour une analyse processuelle et biographique des engagements violents ».

Ils constatent que, s’il n’y a pas de profil type de djihadiste, certains points communs peuvent être trouvés. Ils analysent ainsi le parcours de treize personnes condamnées pour des faits de terrorisme. Leur échantillon est composé ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Radicalisation : des chercheurs démontent les idées reçues

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X