Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Politique de la ville

La politique de la ville a besoin d’un « nouvel état d’urgence »

Publié le 07/08/2017 • Par Julie Clair-Robelet • dans : France

Immeubles HLM gris
La Gazette
Suite à la publication du décret du 20 juillet 2017 amputant le budget de la politique de la ville de 11%, des maires de tous bords politiques signent une tribune pour demander "un nouvel état d'urgence" sur cette thématique. Ils constatent que "de nombreuses villes sont au bord de l'épuisement".

« Une nouvelle ère de la politique de la ville doit s’ouvrir, elle est vitale. » C’est le cri d’alarme lancé par Claude Jarrot, maire de Montceau-les-Mines (LR), Frédéric Leturque, maire d’Arras (UDI), Thierry Philip, maire du 3ème arrondissement de Lyon (PS), Stéphane Gatignon, maire de Sevran (Union des démocrates et des écologistes), Michel Heinrich, maire d’Epinal (LR) et Jean-Philippe Acensi, président de l’association Bleu Blanc Zèbre dans Libération, vendredi 4 août 2017.

Ces élus s’inquiètent de l’annulation de 46,5 millions d’euros accordés à la politique de la ville, alors que le budget avait déjà subi « une réduction de 10 % entre 2012 et 2014 ». Ils pointent « les difficultés sociales immenses et sans solution » que connaissent aujourd’hui nombreuses collectivités, dans lesquelles « les quartiers se sont ghettoïsés et les trafics se sont largement intensifiés, rendant la vie des populations impossible ».

Pour un « Grenelle de la fraternité »

« Dans ces “zones”, notre pays est menacé d’explosion à tout moment », redoutent-ils. Les six signataires de la tribune estiment que le fait de « ne pas prendre la mesure de cette situation est une faute lourde de conséquences pour notre pacte républicain ».

Ils tiennent donc à rappeler « l’impact réel d’un investissement majeur dans les quartiers » et demandent un « Grenelle de la fraternité, regroupant acteurs, experts, collectivités, grands leaders associatifs, monde scolaire, entreprises engagées… » Leur but est de redonner « de la fierté à ces quartiers où de grandes histoires s’écrivent, mais qui sont trop souvent caricaturés ».

Les maires signataires mettent en avant trois « objectifs prioritaires » qui sont, selon eux, « rapidement atteignables ». Ils citent ainsi « l’insertion professionnelle des jeunes peu ou pas diplômés », « les femmes isolées » et « l’échec scolaire et le manque de mixité sociale dans les quartiers ». Pour parvenir à cette « nouvelle politique de la ville », les élus ont un mot d’ordre : « remplacer le principe de précaution par le principe de confiance ».

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La politique de la ville a besoin d’un « nouvel état d’urgence »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X