Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • A la une
  • Baisse des crédits : les professionnels craignent « un recul de la cohésion sociale et urbaine »

Politique de la ville

Baisse des crédits : les professionnels craignent « un recul de la cohésion sociale et urbaine »

Publié le 03/08/2017 • Par Julie Clair-Robelet • dans : A la une, France

Photo Claire LEMEUNIER - En Marche
Claire Lemeunier
L'annulation de 46,5 millions d'euros dans le budget de la politique de la ville "met en danger un certain nombre de projets et d'associations", estime Claire Lemeunier, vice-présidente de l'IRDSU (Inter-réseaux des professionnels du développement social urbain). Dans un entretien accordé à La Gazette, elle souligne que "la crainte d'une montée des tensions" est bien présente et demande au gouvernement de "ne pas abîmer un travail de fond".

Suite à la publication du décret du 20 juillet 2017 amputant le budget de la politique de la ville de 11%, la vice-présidente de l’IRDSU, Claire Lemeunier tire la sonnette d’alarme. Elle regrette ces « signes négatifs » envoyés par le gouvernement aux professionnels et craint « une baisse de crédits encore plus spectaculaire en 2018 ».

La responsable du développement social urbain à la ville de Cachan (Val-de-Marne) rappelle que le renouvellement urbain, pour lequel le gouvernement a annoncé un doublement des crédits, « ne peut pas être efficace s’il n’y a pas de la cohésion sociale et un travail social et humain sur tous les champs ».

Par un décret du 20 juillet 2017, le gouvernement annule 46,5 millions d’euros dans le budget de la politique de la ville. Quel est l’impact de cette décision ?

Nous sommes surpris et inquiets par cette annonce au cœur de l’été, que nous n’avions pas prévue. Cela va faire l’effet d’une douche froide pour les porteurs de projets à la rentrée, que ce soit les associations ou les collectivités. Nous savons que certains délégués du préfet ont déjà reçu l’instruction de réfléchir aux crédits qu’il faudra annuler, alors que ce sont des crédits qui ont été validés en comité de pilotage, annoncés aux porteurs de projet qui, pour beaucoup, ont déjà engagé des actions. Cette annonce met donc en danger un certain nombre ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Baisse des crédits : les professionnels craignent « un recul de la cohésion sociale et urbaine »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X