Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Politique de la ville

Elus et professionnels vent debout contre les coupes budgétaires

Publié le 31/07/2017 • Par Julie Clair-Robelet • dans : A la une, France

quartier Galbert Annecy copyright CAUE74
CAUE74
Les associations d'élus et de professionnels de la politique de la ville montent au créneau pour fustiger les coupes budgétaires prévues par le décret du 20 juillet dernier. Ils dénoncent un choix "dangereux" et demandent à l’État de tenir ses engagements.. Selon ce texte, paru au creux de l'été, 46,5 millions d'euros du budget accordé à la politique de la ville seraient annulés, soit un gel de 11% des crédits.

La politique de la ville est mise en danger par un choix « gravement préoccupant » et « hasardeux ». La sonnette d’alarme est tirée par les maires de l’association « Ville et banlieue » (AMVBF), pour qui l’annulation prévue par le gouvernement de 46,5 millions d’euros en crédits de paiement risque de remettre en cause « l’équilibre social des territoires urbains dégradés et paupérisés, en cours ou en projet de rénovation et redynamisation urbaines ».

En ligne de mire : le décret passé inaperçu du 20 juillet dernier paru le 21 au Journal officiel qui détaille les réductions d’enveloppes des différents ministères, dont celles de la politique de la ville. Comme l’évoquait déjà la Gazette la semaine dernière, ce même texte prévoit également de sabrer les crédits de la dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR) et du fonds de soutien à l’investissement local (FSIL).

Dans un communiqué daté du 29 juillet 2017, l’association des maires de banlieues constate que la diminution du budget « politique de la ville » porte avant tout sur « les programmes d’actions portés par des milliers d’associations, pour beaucoup déjà entamés depuis le début de l’exercice 2017 sur la base des engagements pluriannuels contractualisés entre l’État et les collectivités locales ». Elle regrette que « tous les crédits ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Elus et professionnels vent debout contre les coupes budgétaires

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X