Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Ressources humaines

La lutte contre l’illettrisme plus que jamais d’actualité

Publié le 02/08/2017 • Par Agnès Morel • dans : France

illettrisme illustration
Phovoir
Bien que l’illettrisme ait été reconnu «grande cause nationale» en 2013, le sujet est resté longtemps délaissé par les collectivités territoriales. Il revient aujourd’hui dans les calendriers de formation.

Début février, François Deluga, le président du Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT), était invité par le maire (PS) de Clermont-Ferrand Olivier Bianchi pour signer un partenariat visant à renforcer les compétences de base des agents territoriaux. Une convention pour lutter contre l’illettrisme: une première! Reconnue « grande cause nationale » en 2013, la lutte contre l’illettrisme a fait l’objet d’un accord entre le CNFPT et l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI), conclu en 2015. Malgré les annonces successives, longtemps, la lutte est restée timide. « Traditionnellement, il est difficile de mobiliser les collectivités sur ce thème, acquiesce Michel Jégou, chef de projet de l’offre nationale consacrée à la lutte contre l’illettrisme au CNFPT. Du fait du recrutement sur concours, elles se sentaient peu concernées, mais la situation a changé avec le recrutement sur compétences « métiers » ».

Les collectivités mettent aussi en avant la difficulté d’identifier les agents concernés. « Un exercice délicat pour les DRH, les responsables formation et les cadres, puisque les agents, pour ne pas ébruiter leurs difficultés, se font aider par des collègues ou apportent les documents chez eux », poursuit le chef de projet. Le repérage se fait donc par hasard, lors d’une évaluation annuelle ou d’un examen préalable à une reconversion. « C’est ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

La lutte contre l’illettrisme plus que jamais d’actualité

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X