Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Education

Au Blanc-Mesnil, les échecs, clés de la réussite scolaire dès l’école primaire

Publié le 27/07/2017 • Mis à jour le 20/07/2017 • Par Michèle Foin • dans : Innovations et Territoires, Régions

Soucieux de changer l'image de sa ville, le maire Thierry Meignen a souhaité offrir aux élèves de primaire une activité valorisant la réussite.
Soucieux de changer l'image de sa ville, le maire Thierry Meignen a souhaité offrir aux élèves de primaire une activité valorisant la réussite. Americo Mariano
Depuis 2015, la ville du Blanc-Mesnil en Seine-Saint-Denis finance l’intervention d’animateurs qualifiés dans quarante classes de primaire.

[Le Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis) 54 200 hab.]
Tous les jeudis, lorsque Philippe Moreira pénètre dans la classe de Mathilde Serrano, professeur de CP à l’école des Calmettes, les visages des enfants s’illuminent. L’animateur accroche un échiquier au tableau et installe la position du jour, à l’aide de pièces aimantées. Pendant ce temps, l’institutrice canalise la classe impatiente. Ce jeudi-là, après avoir revu la valeur des différentes pièces, les enfants apprennent à déplacer le cavalier. Puis au bout d’une demi-heure, des échiquiers sont distribués et les élèves se placent deux par deux pour entamer leur partie en chuchotant.

Cette classe de CP est l’une des quarante de la ville à profiter toute l’année d’une initiation aux échecs d’une heure par semaine. « Une heure prise sur l’emploi du temps, ce n’est rien compte tenu des compétences travaillées », témoigne l’enseignante. Langage, mathématiques, éducation morale et civique : les bénéfices se font ressentir dans de nombreux domaines.

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Thèmes abordés

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Au Blanc-Mesnil, les échecs, clés de la réussite scolaire dès l’école primaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X