Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Police municipale

Attentat de Nice : la policière municipale Sandra Bertin se dit « satisfaite » des réquisitions du parquet

Publié le 10/07/2017 • Par Julie Clair-Robelet • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité

bertin-sandra-2016
S.Bertin
Poursuivie pour diffamation contre Bernard Cazeneuve, la cheffe de la police municipale de Nice, Sandra Bertin, comparaissait vendredi 7 juillet devant le tribunal correctionnel de Paris. La procureure a requis la relaxe, estimant néanmoins qu'elle avait "fantasmé" des pressions du ministère de l'Intérieur le soir de l'attentat de Nice. Dans un entretien au Club Prévention Sécurité, la policière municipale, qui sera fixée sur son sort le 14 septembre, se dit "sereine".

Sandra Bertin n’avait « pas d’intention maligne » en affirmant avoir reçu des pressions de la part du cabinet du ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, suite à l’attentat de Nice, le 14 juillet 2016. Selon le parquet, le tribunal correctionnel de Paris devrait donc retenir la « bonne foi » et relaxer la responsable du centre opérationnel de commandement de la police municipale niçoise.

La procureure de la République a cependant demandé au tribunal correctionnel de « rétablir la vérité » et de souligner que la place Beauvau n’avait « jamais demandé à Sandra Bertin de produire un faux ». Elle a estimé dans son réquisitoire, vendredi 7 juillet, qu’en raison « des circonstances, de son état d’extrême fatigue et de sa sensibilité, Sandra Bertin a fantasmé les pressions des policiers et a eu l’impression qu’on lui avait ordonné de faire un faux ».

Un dispositif de sécurité « normalement dimensionné »

Au lendemain de l’attentat qui a fait  86 morts et 450 blessés sur la Promenade des Anglais, la ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Attentat de Nice : la policière municipale Sandra Bertin se dit « satisfaite » des réquisitions du parquet

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X