Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Finances publiques

Le tour de vis budgétaire épargnera-t-il la politique de la ville ?

Publié le 06/07/2017 • Par Delphine Gerbeau Hervé Jouanneau • dans : A la une, France

JACQUES MEZARD
JACQUES MEZARD Cheick Sadou - Min Agri.fr
Le ministre de la cohésion des territoires Jacques Mézard a confirmé le 6 juillet une rallonge de 5 milliards pour le nouveau programme de renouvellement urbain. Au moment où les arbitrages pour les budgets ministériels commencent, les associations sont en revanche inquiètes quant au budget en faveur des quartiers prioritaires et de leurs habitants.

Alors que le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, annonçait le matin même que « tous les ministères » seraient concernés par des mesures d’économie, le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard, se savait attendu le 6 juillet aux Journées d’études de la rénovation urbaine (Jéru) pour répondre aux inquiétudes des élus et des professionnels de la politique de la ville. La veille, son secrétaire d’Etat Julien Denormandie avait déjà annoncé le doublement de 5 à 10 milliards du budget de l’ANRU 2, une promesse de campagne du président Macron

Les réponses apportées par Jacques Mézard, qui y faisait l’une de ses premières interventions publiques en tant que ministre officiellement chargé de la ville, se sont révélées très contrastées. Car s’il a confirmé que l’Etat serait à la hauteur des engagements pris pendant la campagne par le candidat Emmanuel Macron concernant l’ANRU, les équipes dédiées au développement social urbain sont reparties de la Grande Halle de la Villette avec beaucoup d’interrogations.

Des « économies à faire »

Devant le Conseil national des villes, instance consultative de la politique de la ville vice-présidée par la sénatrice du Bas-Rhin Fabienne Keller (LR) et Olivier Klein, le maire (PS) de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), le ministre a insisté à plusieurs reprises sur la période de « vaches maigres » que traverse le pays.  « Nous sommes en phase d’arbitrage, a-t-il indiqué. Mais il ne faut pas tourner autour du pot : le rapport de la Cour des comptes sur la situation budgétaire du pays nous montre que nous avons des priorités à définir et des économies à faire ». Avant de reconnaître la nécessité de « concentrer nos fléchages politiques sur ce qui peut être le plus efficace pour faire évoluer les quartiers qui en ont le plus besoin ».

Répondant à un représentant du collège des habitants du CNV qui l’interpellait sur « la souffrance des associations, qui sont les dernières digues républicaines » dans les quartiers, le ministre ne s’est pas vraiment montré rassurant. « Dans nos collectivités, en période de vache maigre, un sou est un sou et il faut savoir prioriser. De même, il appartient aux associations de montrer combien leur combat sur le terrain est utile ».

Réduire les fractures

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Le tour de vis budgétaire épargnera-t-il la politique de la ville ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X