Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Terrorisme

L’état d’urgence prolongé jusqu’au 1er novembre 2017, la déradicalisation en question

Publié le 06/07/2017 • Par Julie Clair-Robelet • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité

police controle identite
Flickr
La sixième prorogation de l'état d'urgence est adoptée par le Parlement, jeudi 6 juillet. Députés et sénateurs se sont mis d'accord sur un texte qui doit prolonger "une dernière fois" cet état d'exception mis en œuvre le soir du 13 novembre 2015 et qui doit désormais prendre fin au 1er novembre 2017.

Cette fois, ce doit être la dernière. Les députés ont adopté définitivement, jeudi 6 juillet, le projet de loi prorogeant l’état d’urgence de six mois par 137 voix contre 13. Cette prolongation  « est toutefois d’essence différente puisqu’elle vise à assurer la transition vers un régime de protection renforcé, certes, mais de droit commun », affirme  le rapporteur du texte à l’Assemblée, le député La République En Marche de Côte-d’or, Didier Paris.
Emmanuel Macron a en effet rappelé aux parlementaires réunis en Congrès à Versailles le 3 juillet sa volonté de « rétablir les libertés des Français » à partir de novembre, tout en souhaitant la mise en œuvre de « mesures renforcées » inscrites dans le ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’état d’urgence prolongé jusqu’au 1er novembre 2017, la déradicalisation en question

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X