Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Archives

AD du Rhône : les archives du procès Barbie désormais en libre consultation

Publié le 04/07/2017 • Par Hélène Girard • dans :

380 X 2554 AD du Rhone cr Babsy CC BY SA 40 wikimedia
Babsy CC BY SA 4.0 via Wikimedia
Trente ans jour pour jour après la condamnation de Klaus Barbie, chef de la Gestapo pour la région de Lyon durant l’Occupation, les ministres de la Culture et de la Justice ont décidé d’ouvrir les archives du procès, conservées aux Archives départementales du Rhône et aux Archives nationales.

Un arrêté du 30 juin 2017, publié au Journal officiel du 5 juillet, porte l’ouverture des archives du procès Barbie, qui s’est tenu à Lyon, devant la cour d’assises du Rhône, en 1987.  Le chef de la Gestapo en région lyonnaise, mort en prison en prison en 1991, avait été  condamné le 4 juillet 1987 à la réclusion criminelle à perpétuité après avoir été reconnu coupable de 17 crimes contre l’humanité.

Cet arrêté  « s’inscrit dans la politique d’ouverture des archives de la Seconde Guerre mondiale, menée depuis plusieurs années par les ministères de la Justice et de la Culture (Archives de France), en concertation avec les historiens et la société civile, dans le but de contribuer sans relâche à lutter contre le révisionnisme et l’oubli  », précise Françoise Nyssen dans un communiqué publié le 4 juillet. Sans cette initiative de l’Etat, les archives du procès de Klaus Barbie n’auraient été disponibles qu’en 2062, soit 75 ans après  l’événement, conformément à l’article L.213-2 du Code du patrimoine.

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

AD du Rhône : les archives du procès Barbie désormais en libre consultation

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X