Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Forum Finances Locales 2017

Thomas Rougier : « Les finances locales ont besoin d’une pédagogie extrêmement forte »

Publié le 05/07/2017 • Par Pierre Cheminade • dans : A la Une finances, Actu experts finances, CR des rencontres du Club Finances

thomas rougier la banque postale
LBP
Thomas Rougier, le nouveau secrétaire général de l'Observatoire des finances et de la gestion publique locales, a ouvert l'édition 2017 du Forum des finances locales de la Gazette des Communes, mardi 4 juillet. Il est revenu sur les objectifs de cette nouvelle instance qui entend "rompre avec la suspicion entre les acteurs des finances locales".

Cet article fait partie du dossier

Forum annuel des finances locales 2017

Prévu par la loi NOTRe, le nouvel Observatoire des finances et de la gestion publique locales (OFGL) ne sera véritablement opérationnel qu’à la rentrée de septembre mais son secrétaire général, Thomas Rougier, en a détaillé les missions en ouverture du Forum des finances locales. « Notre défi principal est de rassembler et transformer toute la matière grise existante pour la rendre efficace », a-t-il expliqué, soulignant que « cet observatoire répond à un besoin de partage sur la méthode, les données et les résultats. Il répond aussi à un besoin de rompre avec la suspicion entre les acteurs en matière de finances locales. »

Pour mener à bien ses missions, l’instance pourra s’appuyer à la fois sur les administrations centrales et ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Thomas Rougier : « Les finances locales ont besoin d’une pédagogie extrêmement forte »

Votre e-mail ne sera pas publié

JP Marc

06/07/2017 03h35

Cette présentation est intéressante et espérons que ce nouveau virage sera vraiment pris par l’OFL nouvelle formule.
Il est souhaitable qu’il s’empare enfin de l’évaluation des politiques publiques dans leur efficacité, leur efficience mais aussi leur pertinence par rapport aux attentes de nos compatriotes car qu’on le veuille ou non il faut y venir. L’abstention grandissante y compris aux élections locales nous y oblige.
Saura-t-il aussi sortir de l’académisme qui finalement jusqu’ici ne nous a pas mené bien loin dans l’objectif de maîtrise autonome ( sans attendre que l’État nous tape sur les doigts et que l’on jouent ensuite les victimes ) de la dynamique des dépenses locales ?
Il faudrait donc creuser les questions suivantes (importantes pour la pédagogie et pour remettre le citoyen au centre de la question des finances) :
– à quoi sert l’argent public local, quelles en sont les finalités, les fonctions ?
– vers quelle population est -il fléché de manière intentionnelle ou non ?

Sur ces deux points il faut s’attendre à des surprises que l’on peut esquisser à la lecture de la répartition fonctionnelle des dépenses.

Au final il y a du travail et surtout un nouvel angle de vue à prendre en compte.

http://managementterritorial.over-blog.com/2017/07/baisse-des-depenses-publiques-locales-il-faut-changer-notre-point-de-vue.html

JP Marc administrateur territorial

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X