Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement durable

Environnement : les métropoles vont-elles vampiriser leurs voisins ?

Publié le 07/07/2017 • Par Isabelle Verbaere • dans : A la une, actus experts technique, France

phfran-dep-019-107_Web
Phovoir
Requalification des voies rapides, déploiement des énergies renouvelables, mise en place de circuits courts : pour se développer durablement, les métropoles ont besoin de ressources naturelles. Un appétit qui est souvent perçu comme une menace par les territoires voisins.

Gilles Gascon, maire (LR) de Saint-Priest (44 400 hab., Lyon métropole) ne décolère pas. « L’Est lyonnais en a assez de voir arriver tout ce que la ville-centre ou l’ouest de la métropole ne veut pas », dénonce-t-il. Ce qu’il redoute : le report de milliers de véhicules sur la rocade qui contourne Lyon par l’est. « Ils sont 25 000 automobilistes à l’emprunter quotidiennement. Elle est déjà saturée », précise-t-il.

Le 11 juillet 2016, Gérard Collomb (PS), alors président de Lyon métropole (59 communes, 1,35 million d’hab.), annonçait le déclassement de la portion d’autoroute reliant l’A6 au nord et l’A7 au sud, via le tunnel de Fourvière. Un transit qui représente 16 000 véhicules chaque jour. Cette décision a, depuis, été validée par un décret du ministère des Transports, un arrêté préfectoral et le vote du conseil communautaire.

« Certes, ce déclassement est nécessaire, mais la décision a été prise sans avoir pensé à un vrai contournement, sans concertation, et en contradiction avec le schéma de cohérence territoriale », poursuit Gilles Gascon. Pour s’opposer au projet, il a créé l’association Grand Est métropolitain, qui compte 150 élus de tous bords, dont plusieurs de l’Ain et de l’Isère.

Le rural subit les nuisances des villes

« Des territoires ruraux ou périurbains ont subi les nuisances des villes – installation d’un incinérateur, épandage de boues d’épuration – et craignent de voir leur cadre de vie davantage endommagé pour les besoins des citadins », souligne Anne Bringault, coordinatrice du réseau Action climat France.

La Seine-et-Marne, par exemple, redoute de devenir la « poubelle » du Grand Paris depuis que le préfet de région a annulé, en mars, le moratoire interdisant l’extension et la création de nouvelles installations de stockage de gravats pendant trois ans. Ce département accueille déjà 80 % des déchets de la région.

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Environnement : les métropoles vont-elles vampiriser leurs voisins ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X