Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Voirie

Contrôle du stationnement à Paris : comment Indigo et Urbis Park ont emporté la mise

Publié le 28/06/2017 • Par Nathalie Da Cruz • dans : Actu experts prévention sécurité, actus experts technique, Régions

20170131_143703
DR
La ville de Paris a attribué le contrôle de ses 145 000 places de stationnement, réparties en trois lots géographiques, à deux opérateurs : Indigo Park et Urbis Park. C'est un marché public de six ans qui échoit à ces deux prestataires. Dans le cadre de la décentralisation du stationnement payant sur voirie, cet appel d'offres est suivi de près par plusieurs grandes agglomérations.

Les résultats n’ont pas encore été validés par le Conseil de Paris. Mais la commission d’appel d’offres de la ville a rendu son verdict. Dans son cahier des charges, la Capitale avait déterminé trois lots géographiques, lesquels ne pourraient être attribués au même opérateur, dans le souci d’éviter tout monopole.

La société Indigo Park (ex-Vinci Park) a remporté les deux premiers lots, correspondant aux arrondissements 1 à 7, 11 à 16, et au 20e, soit 97 000 places.
De son côté, Urbis Park, filiale à 100 % du transporteur Transdev, contrôlera le stationnement dans les 8e, 9e, 10e, 17e, 18e, et 19e arrondissements. Les trois autres candidats malheureux sont Effia (filiale de Keolis), SAGES et Empark.

Conséquence de la réforme de décentralisation et de dépénalisation du stationnement, au 1er janvier prochain, les agents de surveillance de Paris (ASP) parisiens ne seront plus en charge du contrôle. Paris – avec son taux de fraude record de 90 % – avait pris les devants en annonçant très tôt qu’elle allait sous-traiter cette mission.

Traiter les recours émis par les automobilistes

Le marché public de six ans attribué porte non seulement sur le contrôle mais aussi sur la gestion des RAPO (recours administratifs préalables obligatoires), que pourront formuler les automobilistes dans le mois qui suit. Une mission toute nouvelle pour les collectivités.

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités
  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

Régions

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Contrôle du stationnement à Paris : comment Indigo et Urbis Park ont emporté la mise

Votre e-mail ne sera pas publié

ratonus

29/06/2017 08h49

Comment fait-on si on reste plus de 2 heures dans le même quartier … il faut revenir à l’horodateur pour payer ! Ce n’est pas pratique.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X