Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Fonction publique territoriale

Congé maladie des agents : le recours contre les tiers responsables, une façon méconnue de limiter les coûts

Publié le 28/06/2017 • Par Auteur associé • dans : Analyses juridiques, France

girl with a broken leg
kameel-Fotolia
La personne publique employeur peut, par subrogation, recouvrer auprès du tiers responsable les sommes versées à un agent en congé de maladie par la faute de ce tiers. La personne publique employeur pourra également solliciter le remboursement par le tiers des charges patronales acquittées et afférentes aux sommes maintenues à son agent. Par principe, les employeurs publics doivent être informés de l'action en responsabilité intentée par un de leurs agents victimes d'un accident à l'encontre d'un tiers.

Aurélie Aveline et Julie Perrier

avocate associée et avocate collaboratrice, cabinet Goutal, Alibert et associés

Le recours contre les tiers responsables peut permettre aux collectivités territoriales, lorsque le fait d’un tiers est à l’origine du congé de maladie d’un agent, d’en limiter, voire d’annuler, le coût financier en recouvrant tout ou partie des sommes engagées à ce titre. Initialement réservée à l’Etat, cette procédure régie par l’ordonnance n° 59-76 du 7 janvier 1959 relative aux actions en réparation civile de l’Etat et de certaines autres personnes publique a été ouverte à d’autres personnes publiques limitativement énumérées par l’ordonnance, dont les établissements publics à caractère administratif et les collectivités locales (art. 7).

Ce recours s’inscrit dans le cadre plus large des actions des tiers payeurs contre ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Domaines juridiques

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Congé maladie des agents : le recours contre les tiers responsables, une façon méconnue de limiter les coûts

Votre e-mail ne sera pas publié

RVL42600

01/07/2017 08h10

Article très intéressant, il faut que les responsabilités soient précisées et que le service public ne supporte pas tout les couts. Une précision dans cet article vous parlez de charges patronales, cette notion est un abus de langage de la propagande patronale. Les charges patronales n’existent pas. Il s’agit de COTISATIONS SOCIALES donc un salaires ou traitement différé et sociabilisé.

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X