Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Réforme territoriale

Métropoles : le modèle lyonnais ne fait pas école

Publié le 23/06/2017 • Par Caroline Garcia Jean-Baptiste Forray Stéphanie Stoll • dans : A la une, France

brest-tram
Smiley.toerist / Wikimedia commons CC 3.0
Emmanuel Macron souhaite que des métropoles fusionnent avec les départements, comme l'a fait son ministre de l'Intérieur Gérard Collomb à Lyon. Les élus concernés ne sont pas franchement convaincus.

Emmanuel Macron en avait fait un slogan de son début de campagne. Il voulait rayer de la carte « un quart des départements » en les fusionnant avec les 22 métropoles instaurées par les différentes lois de réforme territoriale. Un chantier qui s’est vite révélé titanesque. Et pas forcément à propos, tant, dans certains départements, la partie urbaine ne représente qu’un petit bout du territoire et une minorité de la population. Devant l’Assemblée des départements de France le 8 mars, Emmanuel Macron a implicitement exclu de son plan les groupements constitués par la loi du 28 février2017 relative au statut de Paris et à l’aménagement métropolitain : Clermont-Ferrand, Dijon, Metz, Orléans, Saint-Etienne, Toulon et Tours.

« Je ne pense pas que l’on puisse aller vers une suppression des départements partout où il existe des métropoles au sens des dernières dispositions législatives. Je ne suis pas certain qu’elles soient des métropoles au sens de Hong Kong et de Shanghai », a-t-il considéré. Seuls les départements des Bouches-du-Rhône et de la petite couronne parisienne semblent voués à disparaître dans le schéma présidentiel. Ailleurs, c’est plutôt le modèle lyonnais qui serait proposé. En clair, la métropole absorberait les compétences départementales sur son seul territoire. A côté d’elle, serait recréé un minidépartement, comme le nouveau Rhône après la création de la métropole de Lyon. Et pas question pour le nouveau pouvoir de partir sabre au clair. L’ex-ministre de la Cohésion des territoires, Richard Ferrand, l’avait indiqué : la fusion métropole-département se fera là sur la base du volontariat. Or, les coûteuses compétences sociales constituent un frein majeur chez les élus métropolitains. Les édiles départementaux, eux, n’entendent pas lâcher leurs prérogatives. Le modèle lyonnais pourrait donc rester une exception, malgré l’ardeur du ministre de l’Intérieur et maire de Lyon Gérard Collomb, chargé, selon son décret d’attribution, du « développement des métropoles ».

Aix-Marseille-Provence : les élus préfèrent le statu quo

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette
LeMoniteur
Grand Paris Express : Le projet immobilier connexe à la gare de La Courneuve « Six Routes » sera piloté par Pichet

Grand Paris Express : Le projet immobilier connexe à la gare de La Courneuve « Six Routes » sera piloté par Pichet

Le Grand Paris Express fait de la place aux plus petits

Le Grand Paris Express fait de la place aux plus petits

Exposition universelle de 2025 : le plateau de Saclay décroche le Village global

Exposition universelle de 2025 : le plateau de Saclay décroche le Village global

Commentaires

Métropoles : le modèle lyonnais ne fait pas école

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X