Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Elysée

Qui seront les interlocuteurs des collectivités à l’Elysée ?

Publié le 22/06/2017 • Par Marie-Pierre Bourgeois • dans : France

Emmanuel Macron Press conference
Aurelien Morissard / IP3
Près d'un mois après son arrivée à l'Elysée, Emmanuel Macron a désormais tous ses collaborateurs. La liste des 45 membres qui composent son cabinet a été rendue officielle le 18 juin.

Zoom sur les conseillers qui pourraient être les interlocuteurs privilégiés des territoires.

Fabrice Aubert, conseiller institutions, action publique et transition numérique

Diplômée de Sciences-Po Paris et de Columbia, cet ancien élève de l’ENA a débuté sa carrière au Conseil d’Etat. Aujourd’hui âgé de 32 ans, il a été le conseiller juridique d’Emmanuel Macron à l’époque de Bercy. En mars dernier, il a pris la tête de la direction des nouveaux métiers à Nexity. Alors que les problématiques de la fonction publique ont été absorbées par le Ministère de l’Action et des comptes publics, Fabrice Aubert pourrait être un interlocuteur clef des syndicats des agents territoriaux.

Emmanuel Macron a en effet annoncé vouloir supprimer 70 000 postes dans la fonction publique territoriale dans le cadre d’un pacte avec les territoires.

Marie Fontanel, conseillère solidarités et santé

Issue de la même promotion de l’ENA qu’Emmanuel Macron, cette inspectrice des affaires sociales a d’abord été directrice de la stratégie de l’Agence régionale de santé d’Alsace avant d’en devenir directrice générale adjointe puis directrice générale. Elle a notamment été chargée de l’accompagnement de la loi Notre sur les sujets santé à l’ARS. A 40 ans, elle devra faire avancer la promesse-phare du candidat Macron sur le remboursement intégral des soins dentaires et optiques. Elle aura également pour mission de développer les maisons de santé pluridisciplinaires pour éradiquer les déserts médicaux.

Cyril Mourin, conseiller sport, JO 2024, engagement associatif

Ce diplômé de l’université de Nanterre en travail politique et vie parlementaire est un fin connaisseur des arcanes ministériels des sujets sport. Secrétaire général du Parti radical de gauche au Conseil régional de l’Ile-de-France de 2008 à 2014, il a été conseiller parlementaire puis chef et directeur de cabinet de Thierry Braillard, secrétaire d’Etat aux sports. Cyril Mourin aura la lourde tâche de faire aboutir la candidature de Paris aux Jeux Olympiques 2024.

Rebecca Perès, conseillère parlementaire

L’ancienne directrice des affaires publiques du groupe DCNS, un groupe industriel spécialisé dans l’industrie navale militaire et nucléaire a fait ses armes politiques auprès de Clotilde Valter. Elle a été sa conseillère relations avec les élus et la presse au secrétariat d’État chargé de la réforme d’Etat entre 2015 et 2016. Elle l’a suivie sur la même fonction au secrétariat d’État en charge de la formation professionnelle.

En mars dernier, elle a rejoint l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice en tant que directrice des relations institutionnelles et de la stratégie de la communication.

Dans une Assemblée profondément renouvelée, elle devra travailler main dans la main avec le président du groupe parlementaire La République en Marche et le secrétaire d’Etat aux relations avec le Parlement, Christophe Castaner.

Antoine Pellion, conseiller énergie, environnement, transports

Diplômé du très prestigieux MIT, ingénieur des Mines, Antoine Pellion a un profil multicartes. Après avoir travaillé pour Areva en tant que chargé de mission et coordinateur technique, il a rejoint comme chef de service la prévention des risques et des nuisances de la DRIIE (direction régionale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie) Ile-de-France.

Il rejoint en mai 2014 le cabinet de Laurent Fabius en tant que conseiller technique énergétique avant de retourner, l’été dernier, dans le secteur privé à Enerdis en tant que conseiller aux collectivités.

Très discret sur les questions environnementales lors de la présidentielle, Emmanuel Macron semble avoir évolué. Il a en effet affirmé vouloir placer au cœur de ses priorités la lutte contre le réchauffement climatique après l’annonce du désengagement américain de l’accord de Paris. Antoine Pellion aura donc pour mission de donner corps aux intentions du président de la République.

Audrey Bourroleau, conseillère agriculture, pêche, forêt et développement rural

Âgée de 37 ans, cette diplômée de l’ESC La Rochelle était jusqu’à sa nomination à l’Elysée, déléguée générale de Vin et Société, le lobby des producteurs viticoles. Elle a également travaillé à la direction marketing et commercial de Baron Philippe de Rotschild puis de France Boissons.

La jeune femme a planché sur le programme agricole d’Emmanuel Macron pendant la campagne. Elle sera chargée de faire avancer le plan de transition agricole conçu pour soutenir la ruralité par le biais d’une montée en gamme des exploitations.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Qui seront les interlocuteurs des collectivités à l’Elysée ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X