Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Police municipale

Le sociologue Laurent Mucchielli pointe « l’illusion d’une police nationale bis »

Publié le 12/06/2017 • Par Julie Clair-Robelet • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

MUCCHIELLI
C. Almodovar
Les polices municipales tendent de plus en plus à se penser et à se construire comme des sortes de "police nationale bis", constate le sociologue et directeur de recherches au CNRS, Laurent Mucchielli. En prenant l'exemple de la police municipale de Marseille, il souligne les "limites de cette stratégie pour les municipalités".

Depuis le milieu des années 1990, le contexte idéologique sécuritaire « favorise non seulement le développement des polices municipales mais aussi leur propension à chercher de plus en plus à imiter et suppléer les forces de l’État, lors même que le besoin social et municipal qui les a vu renaître était au départ tout autre », constate le sociologue Laurent Mucchielli.

Dans un article publié dans la dernière livraison de la revue scientifique internationale « Déviance et société », il constate en effet la tendance des élus à « faire de la police municipale une sorte de police nationale bis utilisée par le maire à des fins électoraliste d’affichage sécuritaire et incitée ainsi à se poser de plus en plus en suppléance (voire en remplacement) des forces de l’État jugées défaillantes ».

Équipement, uniformes, signalisation des véhicules, armement, mode d’organisation, dénomination des unités… les  policiers municipaux sont ainsi amenés de plus en plus à « imiter les forces de l’État à tous les niveaux ». Certaines polices municipales sont même parfois « mieux équipées que les nationales » et tendent à « allonger leurs horaires de travail et à proposer une ‘offre de réponse policière’, concurrente à celle de polices nationales qui peinent de plus en plus à satisfaire toutes les sollicitations dont elles font ...

Article réservé aux abonnés Gazette & Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le sociologue Laurent Mucchielli pointe « l’illusion d’une police nationale bis »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X