Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement durable

Notre-Dame-des-Landes : une médiation pour tenter d’identifier une sortie par le haut

Publié le 02/06/2017 • Par Hugo Soutra • dans : Régions

NDdL_ZaD_Preparation
Llann Wé (wikicommons)
Trois médiateurs ont été nommés, jeudi 1er juin, par le gouvernement pour faire baisser la pression sur le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Dans les cartons depuis près de quarante ans et vivement contesté par une partie de la population, il est loin de faire l'unanimité. Les "pacificateurs" auront fort à faire pour concilier les intérêts de chacun...

Est-il encore possible de sortir par le haut du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, promu par une majorité d’élus locaux de Loire-Atlantique au nom du développement économique, mais contesté par une partie de la population au titre de la protection de l’environnement ? C’est le pari d’Emmanuel Macron, Edouard Philippe, Nicolas Hulot et Elisabeth Borne, qui ont lancé, pour cela, une mission de médiation de six mois.

Objectif : envisager « toutes les solutions allant dans le sens de l’intérêt général, dans un dialogue apaisé avec les acteurs et dans le respect de l’ordre public ». L’audition des différentes parties prenantes devra permettre « d’identifier la mesure la mieux apte à satisfaire les besoins de transport à long terme et de préservation de l’environnement, dans une vision cohérente de l’aménagement durable de la métropole nantaise », assure Matignon.

Vifs échanges entre opposants et promoteurs de NDDL

Pourtant, pour qui en doutait encore, le dossier n’a rien de simple. La tâche des trois médiateurs nommés le 1er juin par le Gouvernement s’annonce…
Lire la suite sur le site du Courrier des maires

Cet article est en relation avec le dossier

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Notre-Dame-des-Landes : une médiation pour tenter d’identifier une sortie par le haut

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X