Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Exclusion

Des pauvres de plus en plus pauvres, et des riches de plus en plus riches

Publié le 31/05/2017 • Par Adeline Farge • dans : Dossiers d'actualité, France

Jean-Louis Zimmermann_Flikr_cc_
Jean-Louis Zimmermann_Flikr_cc
Dans son rapport 2017, à paraître le 1er juin, l’Observatoire des inégalités dresse un bilan contrasté de l’état des inégalités sociales en France. Si des avancées en matière d’éducation et de santé sont relevées, les classes les plus modestes, première victime de la crise, ont continué à s’appauvrir ces dix dernières années.

Cet article fait partie du dossier

Pauvreté : en finir avec la politique de l'autruche

Emploi, logement, éducation, modes de vie, santé, patrimoine… La deuxième édition du rapport de l’Observatoire des inégalités, présentée le mardi 30 mai 2017, brosse un tableau des inégalités sociales en France « qui ne pousse pas à l’optimisme ».

Premier constat qui donne le ton : les pauvres s’appauvrissent tandis que les classes moyennes stagnent et que les plus riches continuent de s’enrichir. En dix ans, l’écart entre le niveau de vie des 10% les plus aisés (plus de 3000 euros net mensuels après impôts et prestations sociales pour une personne seule) et les 10% plus modestes s’est creusé de 274 euros par mois, s’élevant ainsi à 4.025 euros.

Entre 2003 et 2014, les premiers ont gagné 272 euros de plus, quand, sur cette même période, les seconds ont perdu une trentaine d’euros chaque mois.

Cet appauvrissement des plus pauvres, qualifié de « retournement historique », a été amorti selon les auteurs par la protection offerte par notre modèle social. Le RSA socle (Revenu de solidarité active), par exemple, bénéficie à 1,8 millions d’allocataires fin 2016, soit une hausse de 39% depuis 2008.

950.000 personne pauvres de plus en dix ans

Corollaire de cette situation, le nombre de pauvres a explosé lui aussi, entre 2004 et 2014, avec 950.000 personnes supplémentaires. La France compte donc aujourd’hui 5 millions de pauvres, en fixant le seuil de pauvreté à 50 % du niveau de vie médian, soit moins de 848 euros par mois (prestations sociales incluses et impôts déduits).

Parmi les 10% des plus pauvres, 30,5% vivent dans un logement surpeuplé. Les jeunes, qui ont connu une progression de 3,3 points de leur taux de chômage, sont les premiers concernés, puisque 36% vivent sous le seuil de pauvreté. La crise de 2008 a également frappé durement les milieux ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Références

Cet article fait partie du Dossier

Pauvreté : en finir avec la politique de l'autruche

Sommaire du dossier

  1. Pauvreté : en finir avec la politique de l’autruche
  2. Des pauvres de plus en plus pauvres, et des riches de plus en plus riches
  3. Niveaux de vie : comment se situe ma commune ?
  4. Les inégalités de la France d’en haut et de la France d’en bas, dans les communes de plus de 20 000 habitants
  5. Pauvreté et inégalités : état des lieux dans les villes de plus de 20 000 habitants
  6. Combien de pauvres dans les 100 plus grandes villes ?
  7. Pauvreté et types de ménages : une typologie des intercommunalités
  8. Les pauvres seraient-ils encore plus pauvres dans les villes riches ?
  9. Inégalités territoriales : mieux se situer pour affiner ses politiques sociales
  10. Les taux de pauvreté des 100 plus grandes communes de France
  11. La pauvreté dans les arrondissements de Paris, Lyon et Marseille
  12. Connaître les pauvres en France : typologies
  13. « La pauvreté ne se limite pas à la périphérie des villes ! » – Louis Maurin
  14. Où vivent les pauvres ? L’Insee infirme définitivement la thèse de la France périphérique
  15. « La lutte contre la pauvreté passe par des ajustements locaux » – François Chérèque, inspecteur général des Affaires sociales, président de l’Agence du service civique
  16. Inégalités : quels enseignements tirer du classement des communes ?
  17. Villes, périurbain, rural : quels sont les territoires les moins favorisés ?
  18. « La mesure la plus fine possible de la pauvreté est fondamentale » – Daniel Zielinski, Unccas
  19. Pauvreté : les acteurs locaux expriment leurs besoins en matière d’observation sociale
  20. ATD Quart Monde se félicite de l’abandon du « taux de pauvreté ancré dans le temps »
  21. Comment les villes observent la pauvreté de leur territoire
  22. Journée mondiale du refus de la misère : lutter contre les discriminations fondées sur la précarité sociale

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Des pauvres de plus en plus pauvres, et des riches de plus en plus riches

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X