Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Dépenses sociales : 2016, une année en trompe-l’oeil pour les départements

Publié le 30/05/2017 • Par Isabelle Raynaud • dans : Actu experts finances, France

argent-2
Phovoir
L'Observatoire national de l’action sociale (Odas) présentait ce 30 mai son étude annuelle sur les dépenses sociales des départements. 2016 aura été moins dure que prévue pour les territoires qui ne sont cependant pas sauvés, loin de là...

« L’année 2016 est exceptionnelle, du fait d’éléments conjoncturels, mais on n’a pas résolu les problèmes financiers des départements. » C’est par cette introduction que Jean-Louis Sanchez, le délégué général de l’Observatoire national de l’action sociale (Odas), a introduit l’étude annuelle sur les dépenses sociales des départements pour l’année 2016.

Si les dépenses, en atteignant un montant de 36,83 milliards d’euros, sont toujours en hausse par rapport à 2015, l’augmentation est beaucoup moins fortes que les années précédentes : +1,9% contre +3,1% en 2015 et +4,3% en 2014. Mieux encore, pour la charge nette des départements, qui calculée une fois que toutes les dotations de l’Etat ont été prises en compte, l’augmentation n’est que de 1,3% contre +4% et +5,5% les deux années précédentes.

La cagnotte de la loi ASV

Cette faiblesse de l’augmentation ne provient pas « d’une évolution de la demande sociale », souligne Didier Lesueur, le directeur général de l’Observatoire. Elle est principalement due à la « cagnotte » qu’ont pu constituer les conseils départementaux avec le versement par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) pour la mise en place de la loi d’Adaptation de la société au vieillissement (ASV). Si l’Allocation personnalisée pour l’autonomie (APA) a bien été revalorisée, d’autres mesures de la loi, notamment la mise en place de droit au répit pour les aidants, ont pris ...

Article réservé aux abonnés Gazette & Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Dépenses sociales : 2016, une année en trompe-l’oeil pour les départements

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X