Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Fonction publique

Départs en retraite : de la visibilité… jusqu’à quand ?

Publié le 02/06/2017 • Par Claire Boulland • dans : A la une, A la Une RH, Actu Emploi, Dossiers Emploi, France, Toute l'actu RH

motech-com-098-064_Web
Phovoir
Alors que les turbulences liées aux réformes des retraites engagées depuis 2000 s’estompent seulement, l’annonce d’un changement radical de régime d’ici à 2022 pourrait avoir des effets bien plus tôt sur les effectifs des collectivités. Notamment sur la motivation des agents.

 

Fin 2015, la Caisse nationale des retraites des agents des collectivités locales (CNRACL) comptait, dans la fonction publique territoriale (FPT), 638 890 pensionnés pour 1 495 060 cotisants. Ces données, relayées dans une étude que la direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) a publiée en mai, démontrent que la part de l’ensemble des pensionnés (FPT et FPH – fonction publique hospitalière), qui gagnent en espérance de vie, augmente plus vite que celle des cotisants des deux versants. En résumé, cela va bientôt coincer, en dépit de la hausse du taux de cotisation déjà prévue (de 10,29 % en 2017 à 11,10 % en 2020).

Ajouté à cela, la volonté d’Emmanuel Macron de supprimer 70 000 postes de fonctionnaires cotisants dans la territoriale… La solution ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

Cet article fait partie du Dossier

Réforme des retraites : quels effets pour les fonctionnaires

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Départs en retraite : de la visibilité… jusqu’à quand ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X