Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Elections

Non-cumul des mandats : les collectivités sur la touche ?

Publié le 23/05/2017 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : A la une, France

mairie maire chateau ville commune élu vote bleu blanc rouge fr
Fotolia shocky
Avec la fin des parlementaires-responsables d’exécutifs locaux, communes, départements et régions vont perdre leurs relais naturels à l’Assemblée nationale. Avec le risque pour les associations d’élus de perdre en influence…

C’est l’autre big-bang de 2017. Après la déroute des vieux partis à la présidentielle, les députés, puis les sénateurs devront se dépouiller de leurs mandats exécutifs locaux. Les parlementaires pourront être uniquement conseillers municipaux ou départementaux.

Conjuguée à un succès aux législatives des candidats de la société civile issus d’En Marche !, cette petite révolution pourrait être fatale à bien des hiérarques. Jamais, sans doute, depuis 1958, le Parlement ne connaîtra un tel renouvellement.

Plus d’un tiers des députés élus en juin 2012 ont d’ores et déjà décidé de quitter le Palais-Bourbon. Parmi eux, Claude Bartolone (PS), Bernard Cazeneuve (PS), René Dosière (Apparenté PS), Marylise Lebranchu (PS) et Noël Mamère (Apparenté EELV) font leurs adieux à la vie politique active.

Les autres, à l’image de Jean-François Copé (LR), se replient sur leur collectivité. Une manière de ménager leurs arrières.

Le choix du local

« Certains savent qu’ils sont mieux traités sur le plan matériel en tant que président d’exécutif local que comme député. Ils ne veulent pas être cantonnés dans un petit bureau à l’Assemblée »,  explique René Dosière.

Beaucoup de députés membres d’exécutifs locaux préfèrent, surtout, agir dans leur collectivité, plutôt qu’être 1/577ème d’une Assemblée nationale souvent réduite en chambre d’enregistrement sous la Vème République.
C’est particulièrement vrai pour les présidents des nouvelles super-régions Occitanie, Nouvelle Aquitaine et Auvergne/Rhône-Alpes Carole Delga (PS), Alain Rousset (PS) et Laurent Wauquiez (LR) qui ne rempilent pas.

Leurs collègues avaient  pris les devants. Au lendemain de leur élection au perchoir de leur région, Xavier Bertrand (LR., Hauts-de-France), Christian Estrosi (LR., Provence-Alpes-Côte d’Azur) et Valérie Pécresse (LR., Ile-de-France) avaient quitté l’Assemblée (puis l’assemblée régionale dans le cas de Christian Estrosi, de retour à la mairie de Nice).

La fin ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Non-cumul des mandats : les collectivités sur la touche ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X