Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

L’essentiel de la semaine du 8 au 14 mai 2017

Publié le 12/05/2017 • Par La Rédaction • dans : Actualité Club finances

phalim-boi-004-211_Web
Phovoir
Chaque semaine, le Club finances vous propose un condensé de l'actualité des derniers jours pour être sûr de n'avoir rien raté en matière de finances locales.

A peine élu, Emmanuel Macron devra s’atteler à sept grands travaux pour les collectivités, dont au moins deux financiers plus ou moins délicats : l’exonération de taxe d’habitation pour 80 % des contribuables et un nouveau train de 10 milliards d’économies pour  les collectivités sur le quinquennat.

La promesse pourrait se transformer en gageure, d’autant que les départements ont du mal à se délier de la charge du RSA même s’ils commencent à s’engager dans une démarche active de retour à l’emploi.

Les  collectivités sont aussi en difficulté financière, mais pas toujours du fait direct de la baisse des dotations.  La commune de Roybon souffre ainsi d’un mauvais calibrage de ses investissements et de l’opposition de certains habitants.

Parallèlement, le produit fiscal attendu  n’est pas toujours à la hauteur des collectivités. La Cour des comptes a ainsi évalué le coût de gestion de la fiscalité locale qui s’élève à 5 % de son produit.

Il est donc temps pour tout le monde de revoir les modes d’organisation pour optimiser les services publics et incidemment, les finances locales. C’est en tout cas ce qu’a proposé la chaire Optima lors des derniers Entretiens de l’innovation territoriale.

 

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’essentiel de la semaine du 8 au 14 mai 2017

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X