Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Investissement : la commune de Roybon prise au piège de la démesure

Publié le 11/05/2017 • Par Séverine Cattiaux • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Clement127
Clement127 CC by Flickr
"Un jour mon center parc viendra... " C'est ce que continue d'espérer la commune de Roybon, en Isère, qui attend l’ouverture d’un "center parc" sur son territoire depuis 2007. Convaincue de vivre un conte de fées, la ville a œuvré de 2009 à 2015 pour préparer l'arrivée de ce projet et a engagé de très importantes dépenses... au point de frôler la mise sous tutelle. L'histoire d'un rêve qui a viré au cauchemar.

La chambre régionale des comptes (CRC) a épluché les finances de la commune de Roybon (Isère, 1 300 hab.) sur la période 2009 à 2015, et constate une « situation financière (…) particulièrement dégradée ». L’encours de la dette au 31 décembre 2014 était de 5 millions d’euros. Comment en est-on arrivé là ?

Une opportunité de développement hors du commun

Des dépenses inconsidérées ont-elles été engagées par les élus, en l’occurrence par le premier magistrat de la commune Michel Bachasson, de 2001 à 2014 ? Contacté, l’ancien maire ne renie rien de ce qui a été entrepris, persuadé dans le contexte de l’époque d’ «avoir avancé dans le bon sens ». Le contexte de l’époque en l’occurrence est tout à fait hors du commun…

En 2007, le groupe Pierre et Vacances contacte Roybon ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Investissement : la commune de Roybon prise au piège de la démesure

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X