Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Éducation

Ces deux villages qui ont gardé leur école publique grâce à l’attractivité de la méthode Montessori

Publié le 05/05/2017 • Par Judith Chetrit • dans : Innovations et Territoires, Régions

Elèves en école rpimaire
Phovoir
Deux maires ont décroché un accord de l'Education nationale pour adapter leur école à un enseignement alternatif. Très prisé des familles, il a généré de nouvelles inscriptions.

Sur l’ordinateur des maires de Gavaudun et de Blanquefort-sur-Briolance, villages voisins du Lot-et-Garonne qui cumulent à eux deux moins de 800 habitants, les mails arrivent de partout. « Ce matin encore, j’ai reçu un e-mail d’une famille du nord de la France, avec deux enfants âgés de 3 ans et 11 ans. Les parents me demandaient des pistes pour trouver un travail et un logement ici », se réjouit Sophie Gargowitsch, maire de Blanquefort, élue en 2014.

Certes, l’environnement est plaisant, mais c’est surtout l’école primaire publique qui attire les familles: elle est la première en France à dispenser à ses trois classes la pédagogie Montessori, basée sur l’autonomie de l’enfant, la confiance en soi et la capacité à apprendre de ses erreurs.

  • Quand les maires déplacent des montagnes pour leur école
  • Ces collectivités qui essaient le covoiturage de bambins ou le partage dans un village

Ne pas perdre ...
Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ces deux villages qui ont gardé leur école publique grâce à l’attractivité de la méthode Montessori

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X