Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Présidentielle

Réforme territoriale : le clash Macron-Le Pen

Publié le 26/04/2017 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : France

macron-lepen-diagonal
Macron : CEDRIC LECOCQ / Le Pen : MAXPPP
Le candidat d’En Marche! souhaite parachever la réforme territoriale en supprimant le département sur le périmètre de certaines métropoles. Sa rivale entend, tout au contraire, abroger les lois Hollande et revenir au triptyque commune-département-Etat.

L’opposition entre les deux vainqueurs du premier tour de la présidentielle est radicale. C’est particulièrement vrai au chapitre des collectivités. Quand Emmanuel Macron assure le service après-vente de la réforme territoriale, Marine Le Pen veut renverser la table et revenir au triptyque Commune/Département/Etat.

« Nous en avons soupé des grandes réformes institutionnelles », a lancé le candidat d’En Marche!, lors du grand oral des postulants, organisé le 8 mars dernier par l’Assemblée des départements de France. Une manière pour l’ancien ministre de l’Economie de reprendre à son compte les nouvelles cartes régionales et intercommunales, ainsi que la distribution des compétences issue des textes MAPTAM et NOTRe.

Tout au contraire, Marine Le Pen veut faire un sort aux lois Hollande, dictées, selon elle, par Bruxelles et synonymes de « gabegie ». La candidate du FN fait simple. Très simple. Elle entend priver les nouvelles super-régions du statut de collectivités de plein exercice. En lieu et place des grands ensembles, elle veut reconstituer des entités plus petites, comme l’Alsace ou la Lorraine.

Girondins contre Jacobins

Elle souhaite transformer ces régions en de simples syndicats de liaison composés d’élus départementaux, certaines compétences comme l’aménagement du territoire et les transports ayant vocation à être recentralisées.

Un schéma qu’elle compte aussi imposer aux EPCI à fiscalité propre. Le FN souhaite que ceux-ci redeviennent de simples syndicats intercommunaux. Seuls trouvent grâce aux yeux de Marine Le Pen les deux institutions-phares de la France jacobine : la commune et le département.

Favorable à un « pacte girondin entre l’Etat et les collectivités », Emmanuel Macron promeut « l’intelligence des territoires » et une organisation à la carte. Pour lui, le département a toutes ses raisons d’être dans la France des villes petites et moyennes, placée à l’écart des métropoles mondialisées. « Je ne mésestime pas le rôle du département, espace de solidarité indispensable pour tenir les équilibres du pays », indique Emmanuel Macron. « J’ai fixé l’objectif de supprimer d’un quart le nombre de départements à l’horizon de 2022 », a-t-il précisé devant l’ADF.

Visés, les territoires qui accueillent des métropoles qui « constituent nos atouts-maîtres » en termes de « compétitivité ». A l’issue du quinquennat, le nombre de ces groupements urbains culmine à 22. La loi du 27 février 2017 relative au statut de Paris et de l’aménagement métropolitain en a en effet ajouté sept nouveaux à Clermont-Ferrand, Dijon, Metz, Orléans, Saint-Etienne, Toulon, Tours. Un chiffre proche du quart des départements voués à la disparition dans le schéma d’Emmanuel Macron.

Est-ce à dire que les départements souvent très ruraux accueillant des petites métropoles comme le Loiret dans le cas d’Orléans ou le Puy-de-Dôme pour Clermont-Ferrand seraient rayés de la carte ? Durant la campagne de premier tour, Stéphane Troussel le monsieur « collectivités » du candidat PS, Benoît Hamon, s’est vivement opposé à cette perspective.

Fracture métropolitaine

Le dessein d’Emmanuel Macron n’apparaît pas des plus limpides. Si le candidat d’En Marche! mentionne volontiers les départements des Bouches-du-Rhône et du Grand Paris (Paris, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne) parmi les territoires visés, il se garde d’en citer d’autres.

« Je ne pense pas que l’on puisse aller vers une suppression des départements partout où il existe des métropoles au sens des dernières dispositions législatives. Je ne suis pas certain que cela soit des métropoles au sens de Hong-Kong et de Shanghaï », a considéré Emmanuel Macron devant l’ADF. Il a ajouté que les fusions département-métropoles ne seraient « ni automatiques, ni unilatérales », semblant écarter une nouvelle loi.

Dans ces conditions, son chiffre d’un quart des départements voués à la disparition apparaît quelque peu ambitieux… Quoiqu’il en soit, le directeur de campagne de Marine Le Pen, David Rachline, s’oppose à toute fusion département-métropole. Il souhaite éviter à tout prix « une concentration de l’activité économique et des administrations dans les grandes agglomérations ». Un discours qui a le don d’irriter le candidat d’En Marche!. « On se trompe à vouloir opposer la France des villes et de la France des champs », tranche, sûr de son fait, Emmanuel Macron.

Cet article est en relation avec les dossiers

Cet article fait partie du Dossier

Présidentielle 2017 : les enjeux-clés pour les collectivités territoriales

Sommaire du dossier

  1. Le Pen versus Macron : des visions parcellaires des politiques culturelles
  2. La fonction publique pilotée par les Comptes publics – Le casting du premier gouvernement Macron
  3. Collectivités : les sept travaux d’Emmanuel Macron
  4. Le sacre d’Emmanuel Macron
  5. Présidentielle 2017 : les enjeux-clés pour les collectivités territoriales
  6. L’avenir de la fonction publique territoriale après l’élection présidentielle
  7. Réforme territoriale : le clash Macron-Le Pen
  8. Hervé Le Bras : « La nouveauté de cette élection, ce sont les clivages politiques à l’intérieur des régions »
  9. Présidentielle : faut-il supprimer le Sénat ?
  10. Ce qu’attendent les acteurs locaux des candidats à la présidentielle
  11. Présidentielle : faut-il réduire la part du nucléaire et accélérer la transition énergétique ?
  12. Présidentielle, législatives : quel coût pour les communes ?
  13. Le réseau Rn2a demande aux candidats de s’engager pour des archives « citoyennes »
  14. La lutte contre la fracture territoriale, le passage obligé des candidats ?
  15. Présidentielle : faut-il instaurer un revenu universel ?
  16. Présidentielle : le logement social doit-il être réservé aux plus pauvres ?
  17. Présidentielle : doit-on abroger la réforme territoriale ?
  18. Présidentielle : faut-il faire jouer la «Clause Molière» ?
  19. Les bibliothécaires demandent un équipement accessible en 15 min
  20. Les banlieues : grandes oubliées de la présidentielle ?
  21. Les propositions institutionnelles de Jean-Luc Mélenchon : en route pour une VIè République
  22. Présidentielle : faut-il nationaliser l’accès au numérique ?
  23. Primaire à gauche : ce que l’on sait des programmes des candidats
  24. Transition énergétique : ce que prévoient les candidats sur le volet financier
  25. Vieillissement : les candidats ne proposent rien de vraiment jeune
  26. Primaire de la droite et du centre : les fonctionnaires aux enchères ?
  27. Présidentielle : doit-on aller vers une laïcité de combat ?
  28. Logement : les programmes des candidats ne « cassent pas des briques »
  29. Présidentielle : faut-il supprimer des postes de fonctionnaires ?
  30. Nicolas Dupont-Aignan : « La France est en train de crever »
  31. Déserts médicaux : ce que proposent les candidats à la présidentielle
  32. « Les fonctionnaires en faveur de François Fillon parient qu’il ne tiendra pas ses promesses »
  33. Le comparatif des programmes des candidats à la primaire de droite
  34. Présidentielle : ce que propose Benoît Hamon pour rénover la démocratie
  35. Emmanuel Macron prescrit une cure de rigueur aux collectivités territoriales
  36. Revenu universel, réforme du RSA… Que proposent les candidats en matière de minima sociaux ?
  37. Comment relancer les investissements : les candidats répondent à la FNTP
  38. Le credo jacobin de Marine Le Pen
  39. Les candidats pas assez ambitieux pour la lutte contre la pauvreté selon les associations
  40. Alain Juppé, le Girondin
  41. François Fillon : les paradoxes d’un notable jacobin
  42. Jean-François Copé : « Fusionnons les départements et les régions »
  43. Présidentielles : l’environnement, ça commence à se défaire ?
  44. François Fillon : « Il faut réduire les effectifs dans la fonction publique »
  45. Alain Juppé : « Le statut de la fonction publique a ses raisons d’être »
  46. Nicolas Sarkozy : « Les fonctionnaires devront travailler davantage »
  47. Nathalie Kosciusko-Morizet : « Le statut du fonctionnaire n’a plus lieu d’être dans de nombreux domaines »
  48. Jean-Frédéric Poisson : « Mettons fin à la logique du déracinement en renforcant les départements »
  49. Bruno Le Maire : « Le statut de la fonction publique ne doit plus être la règle, mais l’exception »
  50. Jean-Luc Bennahmias : « l’accueil des migrants permettrait de repeupler les villages français »
  51. Pourquoi les élus à la culture demandent une reconfiguration de la Rue de Valois
  52. François de Rugy : « la décentralisation est le rendez-vous manqué de François Hollande »
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Réforme territoriale : le clash Macron-Le Pen

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X