Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement du territoire

Réforme de la carte militaire : il y a une vie après la caserne

Publié le 27/04/2017 • Par Delphine Gerbeau • dans : France

Dans l'Indre, 90 hectares des terrains récupérés par Châteauroux ont été achetés par la Fédération française de tir pour y créer un centre national de tir sportif.
Dans l'Indre, 90 hectares des terrains récupérés par Châteauroux ont été achetés par la Fédération française de tir pour y créer un centre national de tir sportif. Cap 7 Média
Neuf ans après l’annonce de la réforme de la carte militaire, les villes qui ont perdu leur garnison ont dû chercher de nouveaux axes de développement et faire face à des difficultés diverses selon leurs atouts de départ.

Cet article fait partie du dossier

Ces territoires en déclin qui ne se résignent pas

Un véritable coup sur la tête ! C’est ainsi que les communes touchées par la réforme de la carte militaire décrivent l’annonce du départ de leur régiment en 2008. La plupart d’entre elles ne s’y attendaient pas, devant déjà affronter des problèmes de dévitalisation économique, de fermetures d’usines et de baisse de population. Un coup d’autant plus rude pour certaines qu’il s’est parfois combiné avec les autres effets collatéraux de la révision générale des politiques publiques, tels que le départ du tribunal, d’un service hospitalier ou d’une direction des finances publiques. Par ailleurs, le retrait des militaires et de leur famille a impacté les services publics locaux, en particulier dans les communes les plus petites, générant des fermetures de classes, des charges de fonctionnement ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Réforme de la carte militaire : il y a une vie après la caserne

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X