Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[OPINION]

Offices de tourisme : et si on saisissait l’opportunité ?

Publié le 02/05/2017 • Par Auteur associé • dans : France, Opinions

OT
Flickr CC by Frédéric BISSON
Les lois « Maptam » et « Notre » ont donné un coup d’accélérateur à la recomposition du réseau national des offices de tourisme. Hormis le cas spécifique des stations classées pour lesquelles une solution a été trouvée, Offices de tourisme de France a toujours encouragé la restructuration du réseau autour des intercommunalités, mais sur la base de projets touristiques pertinents.
Jean Burtin

Jean Burtin

président d'Offices de tourisme de France

Les lois « Maptam » et « Notre » ont donné un coup d’accélérateur à la recomposition du réseau national des offices de tourisme. Hormis le cas spécifique des stations classées pour lesquelles une solution a été trouvée (1), Offices de tourisme de France a toujours encouragé la restructuration du réseau autour des intercommunalités, mais sur la base de projets touristiques pertinents.

Révolution touristique territoriale

Pour mener à bien notre révolution touristique territoriale, quelques préalables essentiels méritent d’être réaffirmés auprès de nos exécutifs et décideurs territoriaux. Gardons tout d’abord à l’esprit le besoin d’un maillage de proximité d’un accueil… humain. Pensons diagnostic, projet, stratégie, « visiteur-client » ! Si le territoire de l’intercommunalité ne correspond pas à un bassin de consommation touristique pertinent, alors créons un office de tourisme en commun avec le ou les territoires voisins. A l’inverse, s’il est trop vaste et diversifié, n’en faisons pas. S’agissant des réorganisations de personnel, conduisons-les avec pédagogie, transparence et surtout respect du droit et de la dignité des personnes. De manière générale, ne sous-estimons pas le potentiel de l’office de tourisme, donnons-lui l’ambition qu’il mérite pour sa destination. Le comité d’animation locale ou, pire, le distributeur de documents d’hier est déjà à des années-lumière !

Travailler en réseau

Le tourisme est un secteur économique mondial innovant qui évolue sans cesse. Notre réseau a su prendre les virages nécessaires en développant des compétences professionnelles spécifiques grâce à du personnel en veille et formé régulièrement. A l’office de tourisme, le « visiteur-client » doit être au centre de tout ! On lui organise un accueil d’excellence physique, numérique et l’on va à sa rencontre, hors les murs. Les offices de tourisme sont aujourd’hui des commerciaux, des gestionnaires de marques, des garants de la qualité de la destination, des développeurs, des organisateurs d’événements… Bref, des acteurs économiques qui génèrent des retombées économiques pour les territoires et qui dépassent parfois les 100 salariés ! Au cœur d’une économie composée de multiples acteurs, travailler en réseau est primordial avec les acteurs du secteur privé, de l’économie numérique notamment, et les opérateurs publics. Atout France est l’un des partenaires majeurs du réseau où des dirigeants d’offices de tourisme, à la tête de commissions et de clusters thématiques, impulsent des stratégies spécifiques pour renforcer la promotion de nos destinations françaises. L’avenir touristique de nos territoires et de la France est entre nos mains. Saisissons l’opportunité de la recomposition actuelle pour construire l’office de tourisme dont le visiteur d’aujourd’hui et de demain a besoin !

Cet article est en relation avec les dossiers

Notes

Note 01 La loi « Montagne 2 », du 28 décembre 2016, a introduit pour les communes et les stations classées, la possibilité de déroger au transfert obligatoire vers les EPCI de la compétence « promotion du tourisme dont la création d’offices de tourisme ». Pour plus d’informations sur ce sujet, lire « Tourisme : Ambiguïtés et inconnues issues de la nouvelle organisation territoriale », dans « La Gazette » du 16 janvier 2017, p. 58 et s. Retour au texte

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Offices de tourisme : et si on saisissait l’opportunité ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X