Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Opendata

Open Data local : où en sont les territoires pilotes ?

Publié le 25/04/2017 • Par Pierre-Alexandre Conte • dans : France

opendata
Maksim Kabakou - Fotolia.com
L'association Opendata France s'est vu confier par le gouvernement la mission d'accompagner les collectivités territoriales pour ce qui concerne l'ouverture des données. Elle organise un événement jeudi 27 avril à Créteil pour restituer le travail d'expérimentation qu'elle mène depuis le début de l'année auprès de neuf territoires.

Accompagner les collectivités territoriales vers l’ouverture des données, c’est la mission qui a été confiée à Opendata France après la promulgation de la loi pour une République numérique fin 2016. La démarche part du constat qu’il existe une grande disparité au niveau des compétences dans les territoires. Quant à la motivation, surtout celle des élus, mais aussi des agents, chacun avance à une vitesse différente, certains continuant même à faire de la résistance. L’association a donc pour objectif de faire de la pédagogie et d’expérimenter des outils durant l’année en cours auprès de neuf territoires, représentatifs de la réalité très diverse de l’open data en France.

Au plus près des collectivités

« Pourquoi expérimenter les dispositifs ? Parce que ça ne sert à rien de les rédiger dans un bureau depuis Paris, ou n’importe où ailleurs, si on ne vérifie pas que ça correspond exactement aux besoins des collectivités, si on ne leur demande pas de les produire, de les valider, de les aménager. De sorte qu’en 2018, nous puissions utiliser des dispositifs un peu rodés », explique Jean-Marie Bourgogne, délégué général d’Opendata France. C’est cette phase d’expérimentation qui sera détaillée, jeudi 27 avril prochain à Créteil, au sein de l’auditorium Marcel Dadi lors d’un événement ouvert à tous.

« On restituera en public ce que l’on fait depuis 4 mois en groupe fermé, ajoute Jean-Marie Bourgogne. On ne voulait absolument pas que ce projet-là soit un trou noir, que les gens de l’extérieur ne sachent pas ce qu’il se passe et qu’ils attendent 2018 pour dire, ‘on a réussi’ ou ‘on s’est plantés’. Restituer notre travail au grand public permet de voir s’il le comprend. Nous voulons aussi être transparents. On va demander aux gens de contribuer, de participer à des ateliers. Si cela permet à certains de s’engager dans l’open data, tant mieux. Nous avons prévu deux réunions de restitution intermédiaire : une en ce mois d’avril, donc et une en septembre. Nous prévoyons aussi un événement final en décembre. »

Une expérimentation complète

Cette expérimentation se découpe grosso modo en trois volets qui ont évidemment vocation à se rejoindre. Il y a la partie pédagogie, qui se veut éclairante pour tous les acteurs au sein des collectivités. Des « fiches » ont ainsi été rédigées dans ce sens et seront largement diffusées. Une étape importante, d’autant que l’association, qui n’a pas les moyens de tout faire toute seule, devra « s’appuyer sur des acteurs locaux ».

Il y a également deux aspects plus techniques. A savoir la définition d’un socle commun de données, qui regroupe dix jeux différents que les collectivités seront invitées à produire en priorité. Et la fabrication, puis le test, des outils permettant d’extraire facilement ces données. Toute cette partie technique devrait être terminée « cet été », avant que ne démarrent les essais plus concrets. « Demain, il y aura un bouton open data qui permettra de publier des données à un format standard. Ces dernières pourront être comparées, agrégées, etc. », précise le délégué général d’Opendata France.

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Open Data local : où en sont les territoires pilotes ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X