Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Numérique

« Le numérique est une opportunité pour réaffirmer le rôle des archivistes »

Publié le 21/04/2017 • Par Isabelle Verbaere • dans : Dossiers d'actualité, France

celine-guyon
Céline Guyon
Pour Céline Guyon, consultante auparavant chargée de la politique de gestion électronique des données et des archives au conseil départemental de l'Aube, vice-présidente de l'AAF, l'image désuète des archivistes tournés vers le passé persiste. Alors que leur rôle est justement d'anticiper les usages futurs des données.

La notion d’archive est-elle bien comprise ?

Généralement, non. Derrière le mot « archive », nos interlocuteurs ne voient que de vieux papiers. Alors qu’en réalité le code du patrimoine les définit comme l’ensemble des documents et données produits dans le cadre d’une activité, indépendamment de leur support et de leur âge. Le rôle de l’archiviste ne commence pas lorsque les informations n’ont plus de valeur pour les métiers qui les ont produites, car on prend alors le risque qu’elles aient disparu. Il intervient tout au long de la chaîne de gestion, dès leur production. C’était déjà vrai pour le papier, mais cela devient indispensable pour le numérique. Si vous rangez des documents dans une boîte, au bout de dix ans, vous pourrez toujours les lire. Ce n’est absolument pas certain s’il s’agit de données stockées sur un serveur ou sur un CD.

Comment la présence des archivistes au plus près de la production des données est-elle perçue par les autres agents ?

Cela ne va pas de soi, notre image désuète nous colle à la peau ! Certains nous voient encore comme des professionnels enfermés aux archives toute la journée ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article fait partie du Dossier

Archives publiques : les enjeux de la révolution numérique

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

« Le numérique est une opportunité pour réaffirmer le rôle des archivistes »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X