Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement économique

Le thermalisme, un eldorado à reconquérir pour les villes d’eaux

Publié le 26/04/2017 • Par Françoise Sigot • dans : Innovations et Territoires, Régions

Ax les Thermes
D.R.
Dans les années 1990, le thermalisme a connu une crise qui lui a fait perdre 15 % de sa fréquentation en sept ans. Une désaffection qui pèse sur les finances des villes thermales. Parmi celles-ci, 71 % comptent moins de 5 000 habitants. Pour elles, c’est souvent la seule ressource sur laquelle elles peuvent capitaliser pour développer de l’activité. Pour rentabiliser leur ressource naturelle, les stations thermales diversifient leur offre et confient la gestion des activités thermales à des opérateurs privés.

Il y a trois ans, le Grand Nancy (20 communes, 254 100 hab.) initiait un projet visant à faire de Nancy, « la première ville thermale de France ». Si l’on en croit les annonces, ce complexe, mêlant cures et remise en forme, pourrait générer une hausse de l’activité hôtelière de 5 %, représentant un chiffre d’affaires de l’ordre de 2,6 millions d’euros et 11 millions de retombées économiques sur l’agglomération. Pour relever le défi, le Grand Nancy a choisi de laisser le champ libre à un opérateur privé. Choisi d’ici à la fin de l’année, celui-ci recevra une délégation de service public (DSP) pour trente ans afin d’exploiter ce site qui devrait ouvrir en 2020.

  • Les subventions ne suffisent plus à restaurer le patrimoine historique

Déléguer la gestion des établissements thermaux au privé

Ce modèle économique est désormais de mise dans la quasi-totalité des villes thermales. Car si cette activité, qui retrouve ses lettres de noblesse, est source de développement économique et touristique, elle peut aussi peser lourd sur les finances locales. Durant la période noire des années 1990, où les stations étaient désertes, nombre de villes en ont fait les frais et les rapports assassins des chambres régionales des comptes se sont multipliés. A commencer pour la première de France, Dax (20 500 hab., Landes). Entre la crise et un contentieux avec le groupe Accor, à qui la ville incapable de faire face à la charge avait confié plusieurs établissements hôteliers en location-gérance en 1997 ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Le thermalisme, un eldorado à reconquérir pour les villes d’eaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X