Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Fonction publique

Contractuels : la réflexion doit se poursuivre… et aboutir d’ici fin 2010

Publié le 30/11/2010 • Par Agathe Vovard • dans : Réponses ministérielles, Réponses ministérielles RH

Une large concertation a été engagée avec les organisations syndicales et les représentants des employeurs des trois fonctions publiques en vue d'aboutir d'ici la fin de l'année 2010.

La loi n° 2005-843 du 26 juillet 2005 portant diverses mesures de transposition du droit communautaire à la fonction publique a introduit le contrat à durée indéterminée (CDI), aux côtés de l’emploi statutaire et du contrat à durée déterminée (CDD).
Aux termes de ces nouvelles dispositions, les agents recrutés pour pourvoir des besoins permanents de l’administration bénéficient d’un CDI, lorsque l’administration décide expressément de reconduire leurs contrats au-delà d’une période continue d’emploi de six années.

Fonction publique de l’Etat : amélioration des conditions d’emploi des non titulaires
Un an après la promulgation de la loi, près de 8 000 agents avaient bénéficié, dans la fonction publique d’Etat, de la mesure de cédéisation. Cette réforme s’est accompagnée d’une amélioration des conditions d’emploi des agents non titulaires dans la fonction publique.
Ainsi, le décret n° 86-83 du 17 janvier 1986 relatif aux agents non titulaires de la fonction publique d’Etat a été modifié à deux reprises en 2007 et 2008, afin d’offrir de nouvelles garanties à ces agents : harmonisation de leurs droits individuels avec les garanties reconnues aux fonctionnaires par le titre I du statut général des fonctionnaires, mise en place d’une évaluation individuelle et d’une clause de rendez-vous triennal sur les rémunérations, affirmation du droit à la formation professionnelle tout au long de la vie, généralisation des commissions consultatives paritaires, introduction d’outils permettant d’organiser la mobilité des agents (mise à disposition, congés de mobilité, etc.).

Les dispositions relatives aux agents non titulaires prévues par la loi n° 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique poursuivent le même objectif. En spécifiant les besoins temporaires justifiant le recours à des agents non titulaires en CDD lors du remplacement d’un fonctionnaire absent ou lors d’une vacance temporaire d’emploi, la loi oblige l’administration à préciser dans le contrat les motifs du recours au CDD et vise à prévenir les situations de renouvellement abusif des contrats temporaires pour pourvoir un besoin permanent.

Dans le même sens, l’autorisation donnée par la même loi à l’administration de faire appel à une entreprise de travail temporaire permet de clarifier les conditions dans lesquelles les collectivités publiques peuvent recourir à ce service pour des raisons liées à la continuité du service.

Nouveaux enjeux
Toutefois, la gestion sur le long terme des personnels non titulaires soulève de nouveaux enjeux en matière de gestion des ressources humaines, notamment en termes d’organisation des parcours professionnels. C’est aussi le constat qu’ont dressé les employeurs publics et les partenaires sociaux sur la situation des agents non titulaires au sein de la fonction publique.

C’est pourquoi, conformément à l’engagement pris par le président de la République en janvier 2010, la réflexion doit se poursuivre, notamment sur les perspectives de mobilité de ces agents et les conditions de leur accès à l’emploi titulaire.

Une large concertation a été engagée avec les organisations syndicales et les représentants des employeurs des trois fonctions publiques en vue d’aboutir d’ici la fin de l’année 2010. Les spécificités du ministère de l’Education nationale, premier employeur d’agents non titulaires dans la fonction publique de l’Etat (38 000 agents sur emplois permanents dont 8 250 environ en CDI) seront naturellement prises en compte à cette occasion.

Cet article est en relation avec le dossier

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Contractuels : la réflexion doit se poursuivre… et aboutir d’ici fin 2010

Votre e-mail ne sera pas publié

Bebel

30/11/2010 10h48

Comment des syndicats dont la culture est essentiellement accès vers le statut des fonctionnaires pourraient-ils « défendre » les intérêts des contractuels, alors que ceux-ci sont considérés à demie mot comme un danger pour le statut des fonctionnaires ?

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X