Présidentielle

Urbanisme-aménagement : ce que proposent les candidats à la présidentielle

Par • Club : Club Techni.Cités

Jibi44, avec l'aimable autorisation de LP de Nantes

Retrouvez ce que proposent les 5 candidats à la Présidentielle choisis par la rédaction, en matière d'urbanisme et d'aménagement.

cet article fait partie du dossier

Présidentielle 2017 : quels projets pour les services techniques des collectivités

Benoît Hamon

  • Relancer un mouvement ambitieux d’aménagement du territoire
  • Doter le plan national de renouvellement urbain de 10 milliards d’euros
  • Agir pour enrayer l’artificialisation des sols et l’étalement urbain
  • Organiser des conférences de consensus lorsqu’est établie l’existence d’un lourd impact écologique pour un grand projet d’investissement local ou national
  • Créer un fonds unique dédié à la revitalisation des centres-bourgs et des centres-villes
  • Créer des territoires prioritaires d’action publique pour coordonner l’action de l’ensemble des services publics là où sont les besoins : zones rurales, péri-urbaines, quartiers périphériques

Emmanuel Macron

Aucune position connue sur le sujet

François Fillon

  • Poursuivre la rénovation urbaine initiée en 2004, en mettant l’accent sur les aménagements urbains
  • Mettre en place un programme national d’interventions en faveur de la requalification des centres anciens
  • Remplacer le PLU par un « plan local de ruralité »

Marine Le Pen

  • Rationaliser et simplifier les normes d’urbanisme et de construction

Jean-Luc Mélenchon

  • Réformer l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru) pour qu’elle soit financée par l’État
  • Créer un commissariat à l’aménagement qui interviendrait en financeur et conseiller technique dans les projets aux collectivités
  • Maîtriser les prix immobiliers dans le cadre des aménagements gérés par les agences foncières régionales
  • Développer un patrimoine foncier public échappant à la spéculation au niveau des collectivités et des agences foncières
  • Lutter contre la désertification de certains territoires et l’abandon de certains centres-villes via la relocalisation des moyens de production
  • Rétablir un réseau fort de services publics de proximité en évitant les déplacements inutiles
  • Arrêter l’étalement urbain en rapprochant bassins de vie et emploi
  • Arrêter la construction de supermarchés en périphérie des agglomérations
  • Sanctuariser le foncier agricole et naturel et lutter contre l’artificialisation des sols
  • Arrêter les grands projets inutiles, comme l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes
  • Limiter la publicité (taille et emplacements publicitaires)
cet article est en relation avec
Dossier
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • La première SemOp en énergie créée à Amiens

    La ville d’Amiens a fait le choix de la société d’économie mixte à opération unique pour le développement et la gestion de son réseau de chaleur. Opérationnelle depuis le 1er janvier dernier, elle est la première créée dans le domaine de l’énergie en ...

  • Un mode d’emploi à l’intention des rédacteurs des nouveaux PLU

    Le ministère du logement vient de publier un guide pour accompagner la mise en oeuvre des PLU nouvelle formule, élaborés selon le nouveau canevas du décret du 28 décembre 2015. ...

  • Mission réussie pour les interventions en circuit court dans l’espace public

    Depuis quinze ans qu'elle existe, la cellule Proxim’Cité permet aux Bisontins de participer à un vaste système de surveillance de l’état des équipements urbains. C’est par un circuit court, s'appuyant sur 50 ambassadeurs désignés dans treize services ...

  • Le risque « submersion marine »

    La compétence Gemapi est affectée au bloc communal dès le 1er janvier 2018. Partie intégrante de cette compétence, le risque de submersion marine concerne nombre de collectivités compte tenu de l’importance de la façade marine française. Si beaucoup de ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X