Revue de presse

Routes – Vélib’ – Ecofolio et Eco-emballages – Fessenheim …l’actu de la semaine

Par • Club : Club Techni.Cités

Auteur: PPD

Retrouvez l'actualité du 03 au 10 avril 2017 sur les thèmes qui concernent le club Techni.Cités.

Routes – L’état des chaussées des autoroutes concédées est resté « satisfaisant » et stable sur la période 2012-2015, selon un courrier de la Direction générale des infrastructures, des transports et de la mer (DGITM) aux concessionnaires autoroutiers, explique le Moniteur.

En parallèle, dans le cadre du nouveau Plan de relance autoroutier annoncé par l’Etat, le directeur général du groupe autoroutier espagnol Albertis – et dont la participation au groupe français Sanef s’élève à 90% – a déclaré aux Echos qu’il était prêt à réaliser pour 4 milliards d’euros de travaux en France en échanges de prolongements de concessions.

A noter également cette semaine, l’étude du cabinet de conseil Carbone4, qui démontre que le développement des autoroutes électriques en France permettrait de réduire les émissions de GES de 30 MtCO2 sur 20 ans. Ses auteurs expliquent qu’un soutien financier de 3 Md€ permettrait de parvenir à un tel objectif, « à un coût raisonnable, tout en générant des externalités environnementales positives et en ayant un effet macroéconomique bénéfique ». Pour mesurer l’ampleur de l’investissement à consentir, l’Avere France relève qu’il est similaire « à l’investissement annuel dans l’ensemble du réseau ferroviaire en France », et « au montant du Plan de Relance Autoroutier récemment entamé en France ».

Vélib’ – Le syndicat mixte Autolib’ et Vélib’ Métropole a confirmé le 4 avril qu’il confierait à l’opérateur Smoove la gestion des vélos en libre-services parisiens à partir du 1er janvier 2018, et ce au détriment de l’opérateur historique JC Decaux. Un changement qui va nécessiter une grosse logistique, puisque le système d’accroche du vélo devra être changé, ce qui pose la question de la gestion des anciennes bornes. La collectivité va également devoir gérer l’épineuse question de la sortie de contrat avec l’opérateur historique. [Lire notre analyse]

Déchets – L’autorité de la concurrence a donné mardi 04 avril son feu vert pour la fusion d’Eco-emballage et d’Ecofolio. Un rapprochement qui a notamment pour but de « faire disparaître un concurrent potentiel sur chacune des deux filières » explique l’Autorité [respectivement le papier pour Ecofolio, et les emballages pour Eco-emballages, NDLR]. Une démarche qui intervient moins d’un an avant la fin du monopole sur les emballages ménagers. [Le Figaro]

Nucléaire – La ministre de l’Environnement Ségolène Royal a annoncé jeudi 06 avril dans un communiqué que la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim était « inéluctable ». « Le choix d’EDF de fermer la centrale nucléaire de Fessenheim pour respecter le plafonnement de la capacité nucléaire installée à la mise en service de l’EPR de Flamanville se justifie par :

  • le fait qu’il s’agit de la plus ancienne centrale de France,
  • le fait que les autorisations de prélèvement direct de l’eau de refroidissement dans le canal du Rhin relèvent d’un régime dérogatoire qui sera échu au 31 décembre 2022,
  • le coût des investissements de sûreté qui auraient été nécessaires, sur la base des prescriptions de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), à une prolongation de l’activité », a déclaré le ministère.

Eclairage public – La ville de Marseille va payer 3,4 millions d’euros à Enedis pour rembourser la consommation de centaines de réverbères branchés sur son réseau pendant huit ans, et hors de tout contrat de fourniture d’énergie. « Enedis ne suivait pas bien la consommation d’un certain nombre de compteurs, ils se sont réveillés finalement », s’est justifié le directeur général des services de la ville dans le Figaro

Eau potable – Une pollution aux bromates de l’eau potable touche depuis une quinzaine de jours la commune de Villeneuve, dans les Alpes de Haute-Provence, relaye France 3. En cause, les rejets de polluants de l’Usine Arkema, qui ont accidentellement contaminé le réseau de gestion de l’eau de la collectivité.

Transport – A partir du 1er septembre 2017, les transports en commun de la ville de Niort seront gratuits. C’est MobiliCités qui l’explique dans un article daté du 31 mars. La mesure était une promesse de campagne du maire de Niort, Jérôme Baloge. « Niort deviendra ainsi l’agglomération la plus peuplée de France ayant opté pour la gratuité totale de son réseau », conclut le journal.

Et aussi…

Ségolène Royal lance un nouveau label, celui du « Financement participatif pour la croissance verte » [Voir le communiqué] ;

Quatre nouveaux programmes de smart-grids vont voir le jour en France [Les smart grids] ;

STIF – Bilan prometteur pour les navettes autonomes en expérimentation [Villes Rails et Transports] ;

La SNCF active ses portiques antifraude à Montparnasse [MobiliCités].

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Vous êtes connecté comme

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X