Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Election présidentielle 2017

Présidentielle : faut-il supprimer des postes de fonctionnaires ?

Publié le 19/04/2017 • Par Bénédicte Rallu • dans : France, Toute l'actu RH

Les questions qui fâchent 9/10 : la Gazette fait le tour des questions qui font débat dans la campagne et concernent la fonction publique territoriale. Aujourd'hui, la question du nombre de postes de fonctionnaires à supprimer qui divise la classe politique et les candidats à l'élection présidentielle. Une ligne de fracture profonde.

absenteisme_dossier

Le nombre de postes de fonctionnaires est un sujet de fracture entre les candidats à l’élection présidentielle. François Fillon continue sans relâche de proposer la réduction de 500 000 emplois publics sur toute la durée du prochain quinquennat. Elle serait couplée avec un retour aux 39 heures hebdomadaires, l’institution de deux jours de carence, une simplification statutaire et un recours facilité aux contractuels. En contrepartie, il est promis aux fonctionnaires une amélioration de la progression de leur carrière et une meilleure qualité de vie au travail Dans la fonction publique territoriale, où le nombre d’emplois publics a principalement augmenté « ces vingt dernières années », selon ses mots, il conditionnerait les transferts financiers de l’Etat aux efforts de gestion et de l’évolution des effectifs, « tout en respectant le principe de libre administration des collectivités ».

Le sujet de la suppression du nombre d’emplois publics divise jusque dans ses propres rangs puisque le président LR de l’Association des maires de France, François Baroin, a rappelé le 22 mars que l’Etat ne pourrait pas imposer une baisse des effectifs aux collectivités.

« Irresponsable »

Emmanuel Macron opte lui pour une suppression de 120000 emplois sur la durée du quinquennat, dont 70000 dans la seule FPT, « où les départs en retraite vont être nombreux dans les années à venir », est-il mentionné dans son programme. Mais il serait aussi créé 10 000 postes de policiers et gendarmes et 12 000 postes de professeurs des écoles dans les classes de CP et de CE1 dans les zones prioritaires seraient ouverts. Il mettrait fin à l’évolution uniforme des rémunérations dans les trois versants de la fonction publique. Les agents publics bénéficieraient enfin d’un meilleur pouvoir d’achat grâce au basculement des cotisations salariales vers la CSG.

Marine Le Pen parle de «redistribuer» les fonctionnaires des structures territoriales qu’elle souhaite supprimer (régions, intercommunalités) vers les survivantes. Outre la revalorisation du point d’indice, elle annonce aussi des recrutements police, gendarmerie, douanes. Nicolas Dupont-Aignan appelle également à un renforcement des effectifs dans ces secteurs.
Benoît Hamon juge pour sa part tout à fait «irresponsable» de vouloir supprimer des postes et de baisser les dotations. Ce sont les fonctionnaires qui mettent en œuvre les politiques publiques, a-t-il rappelé lors du débat télévisé du 4 avril et qui ont « tenu le pays », lors de la crise de 2008. Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon proposent donc de créer plusieurs milliers de postes dans l’Education nationale et dans le secteur de la santé notamment.

Cet article fait partie du Dossier

Présidentielle 2017 : les enjeux-clés pour les collectivités territoriales

Sommaire du dossier

  1. Le Pen versus Macron : des visions parcellaires des politiques culturelles
  2. La fonction publique pilotée par les Comptes publics – Le casting du premier gouvernement Macron
  3. Collectivités : les sept travaux d’Emmanuel Macron
  4. Le sacre d’Emmanuel Macron
  5. Présidentielle 2017 : les enjeux-clés pour les collectivités territoriales
  6. L’avenir de la fonction publique territoriale après l’élection présidentielle
  7. Réforme territoriale : le clash Macron-Le Pen
  8. Hervé Le Bras : « La nouveauté de cette élection, ce sont les clivages politiques à l’intérieur des régions »
  9. Présidentielle : faut-il supprimer le Sénat ?
  10. Ce qu’attendent les acteurs locaux des candidats à la présidentielle
  11. Présidentielle : faut-il réduire la part du nucléaire et accélérer la transition énergétique ?
  12. Présidentielle, législatives : quel coût pour les communes ?
  13. Le réseau Rn2a demande aux candidats de s’engager pour des archives « citoyennes »
  14. La lutte contre la fracture territoriale, le passage obligé des candidats ?
  15. Présidentielle : faut-il instaurer un revenu universel ?
  16. Présidentielle : le logement social doit-il être réservé aux plus pauvres ?
  17. Présidentielle : doit-on abroger la réforme territoriale ?
  18. Présidentielle : faut-il faire jouer la «Clause Molière» ?
  19. Les bibliothécaires demandent un équipement accessible en 15 min
  20. Les banlieues : grandes oubliées de la présidentielle ?
  21. Les propositions institutionnelles de Jean-Luc Mélenchon : en route pour une VIè République
  22. Présidentielle : faut-il nationaliser l’accès au numérique ?
  23. Primaire à gauche : ce que l’on sait des programmes des candidats
  24. Transition énergétique : ce que prévoient les candidats sur le volet financier
  25. Vieillissement : les candidats ne proposent rien de vraiment jeune
  26. Primaire de la droite et du centre : les fonctionnaires aux enchères ?
  27. Présidentielle : doit-on aller vers une laïcité de combat ?
  28. Logement : les programmes des candidats ne « cassent pas des briques »
  29. Présidentielle : faut-il supprimer des postes de fonctionnaires ?
  30. Nicolas Dupont-Aignan : « La France est en train de crever »
  31. Déserts médicaux : ce que proposent les candidats à la présidentielle
  32. « Les fonctionnaires en faveur de François Fillon parient qu’il ne tiendra pas ses promesses »
  33. Le comparatif des programmes des candidats à la primaire de droite
  34. Présidentielle : ce que propose Benoît Hamon pour rénover la démocratie
  35. Emmanuel Macron prescrit une cure de rigueur aux collectivités territoriales
  36. Revenu universel, réforme du RSA… Que proposent les candidats en matière de minima sociaux ?
  37. Comment relancer les investissements : les candidats répondent à la FNTP
  38. Le credo jacobin de Marine Le Pen
  39. Les candidats pas assez ambitieux pour la lutte contre la pauvreté selon les associations
  40. Alain Juppé, le Girondin
  41. François Fillon : les paradoxes d’un notable jacobin
  42. Jean-François Copé : « Fusionnons les départements et les régions »
  43. Présidentielles : l’environnement, ça commence à se défaire ?
  44. François Fillon : « Il faut réduire les effectifs dans la fonction publique »
  45. Alain Juppé : « Le statut de la fonction publique a ses raisons d’être »
  46. Nicolas Sarkozy : « Les fonctionnaires devront travailler davantage »
  47. Nathalie Kosciusko-Morizet : « Le statut du fonctionnaire n’a plus lieu d’être dans de nombreux domaines »
  48. Jean-Frédéric Poisson : « Mettons fin à la logique du déracinement en renforcant les départements »
  49. Bruno Le Maire : « Le statut de la fonction publique ne doit plus être la règle, mais l’exception »
  50. Jean-Luc Bennahmias : « l’accueil des migrants permettrait de repeupler les villages français »
  51. Pourquoi les élus à la culture demandent une reconfiguration de la Rue de Valois
  52. François de Rugy : « la décentralisation est le rendez-vous manqué de François Hollande »
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Présidentielle : faut-il supprimer des postes de fonctionnaires ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X